Faits Divers

Accidents fatals : la route fait quatre victimes de plus

Jesson Jonathan Mothay et Bianca Cimiotti Jesson Jonathan Mothay et Bianca Cimiotti

L’hécatombe continue. Quatre personnes de plus ont perdu la vie durant la semaine écoulée. Ce sont  Jesson Jonathan Mothay (29 ans), Bianca Cimiotti (62 ans),  Mahmad Ajmeer Kureemun (26 ans) et Azad Goorah (52 ans). Ils laissent derrière eux des proches complètement dévastés.

Bianca Cimiotti a perdu la vie le samedi 28 juillet. Elle était assise à la place du passager à l’avant d’une voiture, conduite par une amie de 68 ans, quand celle-ci a percuté un parapet à La Gaulette. La conductrice voulait éviter un chien. Selon le rapport d’autopsie, Bianca Cimiotti est morte d'une fracture du crâne. Sa soeur Patricia est attristée par ce décès tragique. « Ma soeur Bianca est allée récupérer un colis chez une amie à La Gaulette quand le drame s'est produit. Elle était une femme active et méticuleuse. Elle était l'aînée de la famille et elle me donnait toujours de bons conseils. Elle aimait faire du travail social pour aider son prochain », confie Patricia.

Elle explique que le 8 août, sa soeur Bianca devait célébrer ses 63 ans. « Une grande fête avait été prévue dans un campement, mais ma soeur nous a déjà quittés. Elle était si contente de célébrer son anniversaire, mais le destin en a décidé autrement. C'est difficile pour notre famille », se désole Patricia.

À quelques kilomètres de là, à Stanley, la famille Mothay pleure la disparition de Jesson Jonathan Mothay. Ce jeune de 29 ans, qui était à moto, a percuté un arbre aux petites heures de dimanche à Stanley. Selon sa soeur Kristelle (26 ans), son frère Jesson retournait à la maison. « J'ignore où il était allé. Jesson était le fils unique de la famille et avait des projets plein la tête. Pour l’heure, on ignore toujours les circonstances encourant son accident. Ma mère n’a pas pu retenir ses larmes quand elle a appris que la victime était son fils. Jesson était toujours prudent. Il comptait se marier très prochainement. Tout a basculé », dit-elle

Le cousin de Jesson est traumatisé. « Jesson et moi avons grandi ensemble et il était mon confident. Parfois, on sortait ensemble pour aller rendre visite à notre grand-mère. Il n'y avait aucun secret entre nous, sauf le jour de l'accident, il ne m'avait rien dit où il se rendait. Il m’a appelé, mais je dormais. Je suis triste de n’avoir pas pu lui répondre. Il va beaucoup me manquer », raconte le cousin.

Mahmad Ajmeer Kureemun, 26 ans, une autre victime de la route a poussé son dernier soupir mercredi dernier. Cet habitant de Vallée-Pitot a été victime d'un accident le 26 juillet. Sa motocyclette a percuté un arbre. Grièvement blessé, le jeune homme a été transporté à l'hôpital SSRN, Pamplemousses où il a été admis à l'unité des soins intensifs. Après avoir lutté pour sa survie pendant six jours, Ajmeer a rendu l’âme, mercredi. 

Un autre motocycliste a trouvé la mort. Il s’agit d’Azad Goorah (52 ans) qui habitait à Rivière-Sèche. Il se trouvait à moto quand il a été pris dans un carambolage impliquant quatre véhicules dimanche à Laventure. Après avoir été admis aux soins intensifs pendant trois jours, Azad a poussé son dernier soupir. Selon ses proches, il allait assister au mariage de son neveu quand l'accident s'est produit.  Son beau-frère Afzal explique qu'Azad ne voulait pas venir au mariage. « En fait, Azad voulait partir à la régate, toutefois, il a changé d’avis et a choisi de venir au mariage. Vu que tout le monde avait déjà quitté la maison pour se rendre aux noces, Azad a pris sa motocyclette et c’est en route que l’accident s’est produit. Azad était un bosseur. Il travaillait dur pour subvenir aux besoins de sa famille. Il laissera un grand vide. Son épouse est toujours sous le choc. On souhaite que justice soit faite », dit-il. Les trois chauffeurs, qui sont impliqués dans cet accident, ont tous subi un alcootest qui s'est révélé négatif. La police poursuit son enquête.