Live News

Affaire Lutchigadoo : les images des caméras de surveillance incriminent trois policiers

Kusraj Luchigadoo Le suspect Kusraj Luchigadoo.

Trois policiers du centre de détention de Vacoas auraient-ils reçu des instructions pour laisser partir Kusraj Lutchigadoo dans la nuit du 23 mars ? C’est ce que tentent d’élucider les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department. Car, selon les informations recueillies, des preuves accablantes continuent à s’accumuler contre les trois policiers. 

Les images des caméras de surveillance ont été visionnées et sont claires : les détenus étaient très à l’aise et circulaient librement dans le centre. À un moment donné, c’est le détenu Ashish Dayal qui a ouvert la cellule de Kusraj Lutchigadoo. 

Les enquêteurs soupçonnent que les trois policiers n’auraient pas agi seuls. Ils comptent ainsi les interroger de nouveau pour savoir s’ils auraient reçu des appels ce soir-là. 

Les enquêteurs se sont rendus à nouveau au centre de détention de Vacoas pendant le weekend pour tenter d’identifier des caméras de surveillance des commerces avoisinants afin de passer au crible les allées et venues au centre de détention les soirs précédant l’escapade de Kusraj Lutchigadoo.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC

  • A loan with perspective