Actualités

Affaire MedPoint : les représentants du DPP

L’attention des Mauriciens est braquée, le mardi 15 janvier 2019, sur le Judicial Committee du Privy Council. Cela dans le cadre de l’appel interjeté par le Directeur des poursuites publiques (DPP) qui conteste la décision de la Cour suprême d’acquitter le Premier ministre Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint. Ci-dessous les représentants légaux du DPP. 

Me David Perry, QC

PeryDavid Perry, Queen’s Counsel, a été admis au barreau en 1980. Il s’est taillé une réputation de prosecutor auprès des cours d’appel et a comparu devant la Chambre des Lords 56 fois environ. En sus de son travail d’avocat, David Perry est juge suppléant à la Haute Cour depuis 2003. En 2007, il a conseillé le service des poursuites de la Couronne sur la viabilité des poursuites relatives au « Cash for Honours Scandal ». Il a également été impliqué dans plusieurs affaires très médiatisées, dont beaucoup ont été portées devant la Chambre des Lords ou la Cour européenne des Droits de l’homme. Parmi les affaires notables qu’il a traitées : les poursuites engagées contre Abu Hamza, dans la décision historique Pretty v United Kingdom and defending in Blue Arrow.

Me Rashid Ahmine

RashidLe numéro 2 du bureau du DPP, Me Rashid Ahmine, mettra en avant les arguments du DPP dans le cadre de leur appel contestant la décision de la Cour suprême d’acquitter Pravind Jugnauth.

Il a étudié le droit au Royaume-Uni à l’Université de Liverpool, où il a obtenu son LLB en 1992. Il a été admis au barreau mauricien en décembre 1994.

L’adjoint au DPP s’est vu décerner le prix du procureur de l’année 2012 par l’International Association of Prosecutors pour ses performances exceptionnelles dans la lutte contre les crimes sur le plan national et international et pour avoir promu avec succès la coopération internationale et les Droits de l’homme.

 

 

Me Medaven Armoogum, Senior State Counsel

MedavenL’avocat du bureau du DPP assistera Me Rashid Ahmine dans le cadre de leur appel au Privy Council. L’avocat a été souvent vu dans des high profile cases.


Les représentants légaux de l’Independent Commission against Corruption (Icac)

Stuart Denney, QC

StuartStuart Denney, Queen’s Counsel, est un spécialiste de la défense dans les affaires criminelles, notamment des homicides et des délits de drogue, mais aussi des fraudes et du blanchiment d’argent. Il a été admis en 1982 au barreau et nommé Queen’s Counsel en 2008.


Me Atish Roopchand, avocat

Me Atish Roopchand fait parti du panel légal de la commission anti-corruption. Il représentera l’Icac au Privy Council le 15 janvier 2019.

Sultan Sohawon, avoué

Mahmood Sultan Sohawon, avoué affecté à la commission anti-corruption, fera également le déplacement au Privy Council.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC

  • A loan with perspective