Actualités

Affaire MedPoint : Rajesh Jeetah nie avoir négocié avec le Dr Krishan Malhotra

Rajesh Jeetah et Dr Krishan Malhotra Rajesh Jeetah et Dr Krishan Malhotra

L’ancien ministre travailliste, Rajesh Jeetah, estime avoir été diffamé par sir Anerood Jugnauth en marge d’une conférence de presse. Il est question de l’achat controversé de la clinique MedPoint par l’État.

Le procès intenté par le Dr Rajesh Jeetah au ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth(SAJ), a été appelé le vendredi 16 novembre 2018. C’était en Cour suprême devant la juge Gaitree Jugessur-Manna. 

L’ancien ministre travailliste de l’Éducation tertiaire réclame des dommages de Rs 150 millions. Il accuse SAJ de l’avoir diffamé le 18 avril 2012 au cours d’une conférence de presse tenue ce jour-là à l’hôtel Le Labourdonnais au Caudan Waterfront. 

Le Dr Rajesh Jeetah est représenté par Mes Rama Valayden et Renouka Brigemohane (avouée). SAJ, absent en cour, est représenté par Mes Gilbert Ithier, Senior Counsel, et Preetam Chuttoo. 

Le Dr Krishan Malhotra, gendre de SAJ, a fait le déplacement à Maurice pour ce procès. Il était présent en cour mais n’a toutefois pas été entendu. 
Rajesh Jeetah reproche notamment à SAJ de l’avoir diffamé en soutenant qu’il y a eu malversation dans le cadre de lâchât de la clinique MedPoint par l’État pour en faire un hôpital gériatrique. 

L’ancien ministre rouge a notamment soutenu dans sa plainte que SAJ a déclaré, lors de cette conférence de presse que « Jeetah, moi mo au courant, qui ti recevoir Malhotra des le depart dans so biro. zot ti p diskiter et ti p alle fer ene deal direk ca. Pas ti pu passe par tender ».

« Unsollicited bids »

Rajesh Jeetah a nié, en cour, avoir mal agi ou encore d’avoir négocié directement avec le Dr Krishan Malhotra dans le cadre du projet MedPoint. Il a été appelé à la barre des témoins. « J’ai rencontré le Dr Krishan Malhotra en deux occasions. Une fois en 2009 et aujourd’hui en cour (N.D.L.R : le vendredi 16 novembre 2018) », a déclaré Rajesh Jeetah. 

Le Dr Rajesh Jeetah affirme, qu’en 2009, il a accepté de recevoir le Dr Krishan Malhotra. « Il avait téléphoné à mon bureau du temps où j’occupais le poste de ministre de la Santé. Je ne savais pas à quel sujet il voulait me parler. Je l’ai reçu à mon bureau qui se trouvait au bureau du ministère de la Santé au bâtiment Emmanuel Anquetil, Port-Louis ».

Selon Rajesh Jeetah, le Dr Krishan Malhotra lui a proposé de vendre la clinique. « J’ai refusé en lui faisant comprendre que ce n’est pas la politique de mon ministère d’accepter les soumissions non-sollicitées (NDL.R : unsollicited bids). Je l’ai ensuite raccompagné à la porte, pour un conseil sur la procédure à être adoptée, avec Jaya Veerapen, ancienne Senior Chief Executive, au ministère de la Santé ». Il n’y a pas plus que ça. Le Dr Rajesh Jeetah a déclaré qu’il s’est senti blessé par les propos de SAJ. 

Contre-interrogé par Me Gilbert Ithier, Rajesh Jeetah a concédé avoir reçu deux courriers électroniques du Dr Krishan Malhotra. Trois dates ont été arrêtées pour la suite du procès, soit les 30 janvier 2019, 13 mars et 28 mars 2019.