Live News

Agression mortelle de Kinsley Lacharmante : «Mo garson, li inpe move karakter», dit le père du suspect

«Mo garson li inpe move karakter. Mo pa pu kasiete. Me selma linn dir mwa sa piti-la (Kinsley) pe gayn problem, vinn get li». C’est le témoignage de Clarel Malbrook, le père de Dylan Malbrook, qui est provisoirement accusé d'avoir tué Kinsley Lacharmante à l'arme blanche. 

Le drame s'est produit à Camp-Ithier dimanche soir. Clarel Malbrook confie que son fils, âgé de 26 ans, ainsi que la victime, Kinsley Lacharmante, âgé de 21 ans, avaient organisé une partie de beuverie, dimanche soir, 8 décembre, à Camp-Ithier, Flacq. Il ajoute qu’il dormait au moment des faits et qu’il ne s’est pas ce qui s’est passé entre les deux jeunes.
 
«Letan monn arive monn gete. Monn trouv linn tombe. Mo pa kone kinn arive. Li pann dir mwa linn bat li. Lerla mo garson inn rant dan lakaz, lerla gard inn vinn tir li», explique le père du suspect. 

Kinsley Lacharmante, un habitant de Bois d’Oiseaux, a été tué, dimanche soir. Selon les premières indications de la police, le jeune homme a été poignardé avec un couteau par Dylan Malbrook, lors d'une dispute. Le suspect a été arrêté par la brigade criminelle (CID) de Flacq. Il sera traduit devant la justice ce lundi.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !