Actualités

Belt and Road News Network : quand la Chine veut mettre les médias en réseau

Le BRNN, pour un meilleur partage des compétences et une meilleure couverture des événements.

Le Belt and Road News Network (BRNN) Media Workshop a été lancé lundi, à Beijing, en Chine. Cet atelier de travail rassemble une cinquantaine de participants provenant d’une trentaine de pays d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Ce « workshop » qui a été lancé au siège de People’s Daily, a comme but de jeter les bases pour une plus grande coopération entre pays membres de ce réseau imaginé et piloté par la Chine. L’autre pierre angulaire de l’initiative est de mieux faire connaître la culture, l’histoire et le développement socio-économique de la Chine. Pour Maurice, les représentants proviennent de la MBC, de la Sentinelle Ltée et du Défi Media Group.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Juang Jianguo, deputy head of publicity, department of CPC Central Committee,  a déclaré que les médias chinois mettent surtout l’accent sur « la promotion du développement et du progrès économique et social et cela, dans le droit fil de la philosophie communiste. »

Il ajoute que le challenge en Chine est de rapporter des informations dans l’esprit du parti communiste « tout en servant les intérêts du peuple et en reflétant ses centres d’intérêt ». « Nous insistons que les nouvelles que nous produisons soient justes et correspondent à l’image générale de l’économie et du développement social », a-t-il précisé.

Pour le rédacteur de People’s Daily, le BRNN est un outil important dans l’univers médiatique, car il ambitionne de réunir de nombreux pays sur une plateforme commune pour un meilleur partage des compétences et une meilleure couverture des événements quels qu’ils soient. Pour l’heure, le BRNN compte 194 médias membres en provenance de 94 pays.

Par contre, Nwabisa Makunga, rédacteur à The Herald and Week-end Post, souligne l’importance de l’indépendance d’esprit et du « fair, accurate and honest reporting » dans le travail du journaliste. Cela, tout en prenant en compte le fait que la presse fait face à de multiples challenges apportés par les plateformes sociales et autres moyens d’information. Les nouvelles technologies sont des outils incontournables pour la survie même de la presse. Le BRNN peut devenir un exemple en la matière si les efforts nécessaires sont consentis.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !