Politique

Bobby Hurreeram demande au leader de l’opposition de se «ressaisir»

Bobby Hurreeram. Bobby Hurreeram.

Les députés du gouvernement sont catégoriques : le leader de l’opposition « fait de la démagogie ». Xavier-Luc Duval était partie prenante concernant la structure de levy qui frappe les produits pétroliers.

Le Chief Whip, Bobby Hurreeram, a dénoncé l’attitude du leader de l’opposition. « On a vu un leader de l’opposition confus comme d’habitude. Il refuse d’écouter les réponses. C’est clair que le PMSD est venu pour faire du cinéma, pour provoquer et pour faire de la démagogie. Le Parlement est sacré. On espère que le leader de l’opposition se ressaisisse » a-t-il dit.

De son côté, Joe Lesjongard a abondé dans le même sens. « Il était l’initiateur des contributions. Le Build Mauritius Fund fait partie d’un ensemble et c’est lui qui avait introduit ce concept. En tant que leader de l’opposition, il fait de la démagogie » a-t-il dit. Il a ajouté que les boulangeries demandent une hausse du prix du pain mais il se demande combien d’entre eux utilisent le diesel pour le fabriquer.

Zouberr Joomaye se dit « choqué » quand le leader de l’opposition a remis en question les subsides sur le riz, la farine et le gaz ménager. « Le principe d’octroyer les subsides fait partie du Welfare State. Le leader de l’opposition a dit que le gouvernement prend l’argent des automobilistes pour octroyer des subsides. L’argent de la STC part dans ces subsides », a-t-il dit.

Il a souligné que c’est l’ancien ministre des Finances, Rama Sithanen qui avait créé l’Automatic Pricing Mecanism quand Xavier-Luc  Duval était au sein du gouvernement de 2005 à 2010. Il n’y aura pas de hausse du prix du pain et pour ce qui est d’une hausse du ticket d’autobus, ce ne sera pas pour le moment, a assuré le député.