Live News

Children’s Bill : le Kolektif Drwa Imin réclame que l’âge légal du mariage soit fixé à 18 ans

Le Children’s Bill a, dans son ensemble, été bien accueilli par le Kolektif Drwa Imin (KDI). C’est du moins  ce qu'ont affirmé les membres de ce collectif lors d'une conférence de presse ce lundi matin 16 septembre. Ils en ont profité pour commenter ce qu'ils appellent les deux points fondamentaux de ce projet de loi, soit l’absence de l’âge légal du mariage et l’âge de la responsabilité criminelle, fixé à 12 ans.

Selon la psychologue Mélanie Vigier de Latour-Bérenger, une des porte-parole du collectif,  l’âge légal du mariage doit être fixé à 18 ans.

En ce qu'il s'agit de l'âge de la majorité pénale, fixé à 12 ans dans le Children's Bill, Mélanie Vigier de Latour-Bérenger est d'avis  «qu'un enfant de 12 ans n’est pas prêt à assumer ses actes».

«Nous réclamons que l’âge légal pour la responsabilité criminelle soit fixé à 16 ans. Et, deuxièmement, nous demandons de respecter toutes les conventions : un enfant ne peut se marier qu’à l'âge de 18 ans, et non avant. Donc, nous insistons fortement sur l’abrogation de l'article 145 du code civil. Et nous demandons l'interdiction du mariage de tous ceux âgés de moins de 18 ans», explique Mélanie Vigier de Latour-Bérenger.

Selon la psychologue, «c’est scientifiquement prouvé qu’un adolescent de 16 à 18 ans n’est pas en mesure de discerner le mariage».

Le KDI regroupe plusieurs ONG comme Gender Links Mauritius, Collectif Arc-en-ciel, Young Queer Alliance, KDZM (Kolektif Drwa Zanfan Morisien) et PILS (Prévention Information Lutte contre le SIDA).

L’objectif du collectif est de promouvoir l’égalité et la protection pour tous, principalement les enfants, les femmes et  les membres de la communauté LGBT.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !