Faits Divers

À Cottage : une femme de 68 ans retrouvée morte

Ishwaree Gonoo Ishwaree Gonoo

Découverte macabre à Cottage dans la soirée du jeudi 15 février. Ishwaree Gonoo, 68 ans, a été retrouvée morte à son domicile par un proche. Elle portait une entaille à la gorge et ses vêtements étaient déchirés. La thèse du viol n’est pas écartée.

Le petit village de Cottage, dans le Nord, a été secoué par une sordide histoire de meurtre le jeudi 15 février, en début de soirée. Ishwaree Gonoo, 68 ans, a été retrouvée morte dans sa chambre à coucher. Elle portait une entaille au cou, la robe relevée et déchirée. C’est un des neveux de la victime qui a fait la découverte macabre.

Ishwaree Gonoo vivait seule. Sa fille l’appelait tous les jours pour prendre de ses nouvelles. Un peu plus tôt, la fille de la retraitée l’avait appelée comme à son habitude. Comme sa mère ne répondait pas, elle s’en est inquiétée. La sœur d’Ishwaree l’a ainsi appelée, mais toujours pas de réponse. C’est alors qu’elle a demandé à son fils d’aller s’en enquérir.
Le neveu de la victime s’est rendu chez Ishwaree Gonoo. Il était 19 h 30. Sur place, il a constaté que la porte était ouverte. Il est entré dans la maison et a découvert le corps de sa tante dans la chambre à coucher. La police de Piton a été alertée.

Des éléments de la brigade criminelle de Goodlands, du Scene of Crime Office, de la Major Crimes Investigation Team et du poste de Piton ont été mandés. La police scientifique a effectué des prélèvements sur la scène de crime pour les besoins d’analyses.

À ce stade, toutes les pistes sont explorées. Les enquêteurs n’écartent pas la thèse du viol, vu que la victime avait la robe relevée. Ce n’est qu’à l’issue de l’autopsie, prévue ce vendredi 16 février, que cette éventualité devrait être confirmée ou infirmée.

Tensions

À l’heure où nous mettions sous presse jeudi, un suspect avait été interpellé. L’interrogatoire s’est poursuivi jusqu’à fort tard.

Il nous revient qu’Ishwaree Gonoo a été vue pour la dernière fois le mercredi 14 février. Des voisins racontent qu’elle a été victime de vol à deux reprises. Est-ce une tentative de vol qui a tourné au viol et au meurtre ? L’enquête menée par l’inspecteur Gunga, sous la supervision du SP Callee, devrait apporter des éléments de réponse.

Ce crime a donné lieu à quelques tensions dans cette localité. Des jurons ont fusé de part et d’autre. D’aucuns se révoltaient contre la prolifération des drogues synthétiques dans le village. Les choses se sont ensuite calmées.