Live News

Cour intermédiaire : le voleur masqué écope de trois ans de prison 

Le jugement a été prononcé en Cour intermédiaire

Un habitant de Cité Barkly, Beau-Bassin, a été condamné à trois ans de prison en cour intermédiaire ce mardi. Il s’était masqué pour commettre un vol 1er novembre 2016 à Plaine-Magnien. L’accusé, âgé de 30 ans, détient une longue liste d’antécédents pour des délits similaires. La magistrate Adeelah Hamuth a statué que dans ce cas présent, une peine d’emprisonnement est amplement justifiée. 

Dans un premier temps, l’accusé avait plaidé non-coupable sous une accusation de « larceny committed by more than 2 individuals whilst being masked » devant la cour intermédiaire. Ensuite, il s’est ravisé et il a plaidé coupable.
 
Il lui était reproché d’avoir dépouillé une femme de 68 ans de ses effets personnels à Plaine-Magnien. L’accusé était en compagnie de deux autres personnes qui étaient aussi masquées. 

L’accusé et ses acolytes avaient fait main basse sur le sac de la sexagénaire contenant deux téléphones portables, une somme de Rs 2 200, des cartes bancaires, etc. Ils l’ont aussi délestée de trois bagues et une chaîne en or.

« Rien appris de ses leçons »

Le verdict a été prononcé par la magistrate Adeelah Hamuth. Celle-ci a noté que l’accusé avait refusé de donner sa déposition à la police comme il devait le faire et que le butin, estimé à Rs 75 000, n’a pas été récupéré La magistrate dit avoir aussi pris en considération que plusieurs personnes, masquées en plus, sont impliquées dans ce vol.

D’autre part, la magistrate dit avoir pris en compte que l’accusé cumule des délits et qu’il n’a pas appris ses leçons malgré le nombre de fois qu’il a été derrière les barreaux. Elle a ainsi statué qu’une peine d’emprisonnement de trois ans est amplement justifiée dans ce cas présent.

Pour sa part, l’accusé avait soutenu qu’il était âgé de 27 ans au moment des faits. Il a exprimé des remords et son souhait d’être près de ses deux enfants et d’en prendre soin. Il a ajouté qu’il a eu l’occasion de réfléchir à ses actes durant le temps où il a été en détention préventive. Il a réclamé la clémence de la cour.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !