Actualités

CSR: les appréhensions des ONGs s’accentuent

« Nous ne sommes pas convenablement représentés par le Mauritius Council of Social Service (MACOSS). Plusieurs ONGs n’ont pas été concertés en ce qui concerne l’avenir des associations », c’est qu’a affirmé, Danny Philippe de Leadership and Empowerment for Action and Development (LEAD) lors d’une rencontre post-budgétaire qui a réuni 80 ONGs le jeudi 11 août à l’Institut Cardinal Margeot, Rose-Hill.

En effet, depuis l’annonce des changements à la politique nationale de la responsabilité sociale des entreprises (CSR) dans le budget, beaucoup d’ONGs ont exprimé leurs appréhensions et incompréhensions par rapport au nouveau programme.

Il est à noter que le Budget 2016/2017 prévoit la création d’une National CSR Foundation dans laquelle seront versés 50 % des fonds CSR des entreprises. Le prélèvement pourrait atteindre 75 % l’année prochaine. D’ailleurs, le ministère des Finances a rendu public la National CSR Foundation Framework vendredi après-midi.

Danny Philippe soutient que la situation est alarmante en ce qui concerne les projets de plusieurs ONGs. « Plusieurs entreprises nous ont informé que les fonds destinés aux ONGs ont été gelés. Alors que la drogue fait des ravages à Maurice, tout porte à croire que nos projets n'aboutiront pas », déplore ce dernier.

Quant à Koomaren Vadeeloo, de l'ONG ANPHEN, il soutient que l’objectif de cette rencontre est de faire prendre conscience quant au danger qui guette ces associations. « Nous voulons plus d’éclaircissements et nous voulons ouvrir le dialogue. Jusqu’ici, nous ne connaissons pas les modalités de ce Framework. Pendant des années, nous avons des problèmes de financement. Devons nous attendre encore plus longtemps pour toucher les fonds pour réaliser nos projets désormais ?, s’interroge- t-il.

Les ONG demandent une rencontre avec le ministre des Finances. Le président du MACOSS, Geerish Bucktowonsing, souligne qu’il est faux de dire que les ONG n’ont pas été représentées convenablement. Depuis l’annonce de la réforme du CSR dans le Budget 2016/2017, dit-il, plusieurs lettres ont été envoyées aux Finances pour avoir plus d’éclaircissements sur ce nouveau schéma directeur.

« C’est notre rôle de les représenter. Mais, il faut préciser que toutes les ONG ne sont pas forcément affiliées au MACOSS. Nous maintenons une bonne communication avec nos membres afin qu’il n’y ait aucune confusion », précise-t-il.

Geerish Bucktowonsing souligne qu’il y aussi eu un entretien avec le CEO du Business Mauritius pour que les entreprises du privé respectent leurs engagements avec les ONGs jusqu’à l’introduction de la réforme. « Le MACOSS maintient sa position sur le nouveau programme. Nous sommes tout à fait en faveur. La National CSR Foundation assurera un meilleur contrôle des fonds CSR », affirme-t-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !