Fête du Printemps : moment de partage à la pagode Kwan Tee

Pagode Kwan Tee Les Sino-mauriciens se réunissent à la pagode Kwan Tee pour des prières et la cérémonie du culte des ancêtres..

Les membres de la communauté sino-mauricienne se sont réunis à la pagode Kwan Tee, aux Salines, vendredi matin pour dire des prières. Ils ont procédé ensuite à la cérémonie du culte des ancêtres. Des pétarades et une danse du lion ont ponctué la cérémonie.

Présent à cette occasion, Alain Wong, ministre de l'Intégration sociale, a déclaré au Défi Plus qu'il est le seul représentant de la communauté sino-mauricienne au Parlement. « La vie d'un ministre n'est pas de tout repos. Donc, j'enchaîne avec les événements aujourd'hui. Je vais quand même essayer de passer du temps avec ma famille. D'ailleurs, les membres de la communauté sino-mauricienne profitent du Nouvel an pour voir leurs proches et amis et se reposer. Ils ont travaillé dur pendant toute une année », a-t-il dit.

Selon Guy Fok, président du conseil exécutif de la pagode Kwan Tee, le Nouvel an chinois marque le premier jour du calendrier lunaire. « Le Nouvel an gagne en importance grâce aux mythes et traditions qui y sont associés. Il est le début de la Fête du Printemps et les célébrations cumulent jusqu'à la Fête des Lanternes. Elles durent 15 jours. Il ne s'agit pas que de repas copieux, de pétarades et de 'foon pao'. Ce sont aussi des moments de partage. La tradition est aussi la réconciliation », a-t-il souligné lors de son discours de circonstance.