People

Harley Juste : l’homme qui élimine les insectes

Harley Juste Harley Juste, directeur de Premium Pest Control.

Située à Chebel, Premium Pest Control est une entreprise engagée dans l’élimination des parasites et bestioles qui minent la vie de l’homme. Son directeur Harley Juste a une vaste expérience dans le domaine.

L’homme a toujours eu en horreur les moustiques, punaises, rats et cancrelats, et a toujours cherché à les éliminer. Si dans le temps, il utilisait des moyens rudimentaires pour se protéger, aujourd’hui, il y a des techniques plus efficaces pour venir à bout de ces insectes et bestioles. Des entreprises antiparasitaires (pest control) se sont mis de la partie. L’une d’elles, Premium Pest Control, a été fondée en février 2008.

Harley Juste, directeur de Premium Pest Control, n’est pas né de la dernière pluie. Il compte un peu plus de deux décennies d’expérience dans le métier. Il a débuté sa carrière, en 1993, chez Hardy Henry. « Je dois beaucoup à Jean Hardy qui m’a donné l’occasion d’apprendre les rudiments du métier. Ce que j’ai appris chez Hardy Henry m’aide, aujourd’hui, à rouler ma société. » Il a eu une formation poussée des experts sud-africains et britanniques. Ce qui ne l’empêche pas de mener toujours des travaux de recherche pour améliorer sa connaissance dans le domaine.

Par la suite, Harley Juste a offert ses services à trois compagnies avant d’aider à la création d’une quatrième. Mais cette dernière expérience a été décevante, le directeur n’ayant pas tenu toutes ses promesses. C’est à la suite de cette amère expérience que Harley Juste décide de se lancer à son propre compte. L’expérience est concluante. Aujourd’hui, la compagnie est bien installée à Chebel et dispose d’une antenne à Rodrigues. Elle était même présente à Madagascar, mais a dû fermer ses portes, il y a deux ans, suivant la crise politique, ayant affecté le pays.

Premium Pest Control se compose d’une équipe de 11 personnes, dont six qui sont sur le terrain. Elles sont sous la houlette d’un superviseur qui n’est autre que le fils de Harley Juste et qui a reçu une formation solide dans l’activité antiparasitaire. La compagnie offre plusieurs services : traitement des termites, élimination des cancrelats, fourmis, moustiques, rats et autres bestioles nuisibles qui minent la vie des humains. Les produits utilisés sont bio, ne dégagent pas d’odeur et ne représentent pas de danger pour la santé humaine et les animaux domestiques, rassure Harley Juste.

La clientèle peut choisir entre un seul traitement (one-off) ou un contrat à long terme. « Un traitement one-off peut tourner autour de Rs 2 000 et au-delà, et pour le contrat tout dépend de la demande du client. Il peut s’agir seulement de dératisation ou traitement contre les moustiques , explique le directeur de Premium Pest Control.

Pour ce qui est des moustiques, selon Harley Juste, le traitement a lieu deux fois par mois au minimum et les produits sont échangés chaque deux mois pour que ces insectes ne s’y accoutument pas. Car les moustiques ont la capacité de développer à la longue des anticorps pour résister à un produit qui est utilisé fréquemment.

Concurrence déloyale

Concernant la lutte contre les termites, la compagnie offre un traitement pré ou post-construction. Dans le premier cas, le sol est traité avant la construction du bâtiment. Le traitement comprend soit un épandage de l’insecticide, soit l’installation d’un plastique spécial de 250 micron d’épaisseur et qui contient déjà de l’insecticide, empêchant les bestioles d’y passer. Le prix varie, selon le traitement choisi.

Harley Juste dénonce une concurrence déloyale qui prend de l’ampleur dans le domaine antiparasitaire ces dernières années. « Ce sont des personnes qui ont travaillé pendant un certain temps au sein des compagnies dûment enregistrées, qui croient avoir connu tous les rudiments du métier et proposent leurs services aux clients à faible prix. » Il met en garde contre de telles pratiques qui représentent un danger pour le public. « Qui sera responsable au cas où il y aurait contamination ? » Et d’ajouter que mieux vaut avoir affaire à une compagnie dûment enregistrée qu’à des personnes qui opèrent sans permis et qui disparaissent dans la nature en cas de problème. Il souhaite que les autorités prennent des mesures pour décourager de telles pratiques.