Politique

Hausse du prix des produits pétroliers : XLD a déposé une ‘motion of disallowance’ contre le GM

Le prix des produits pétroliers a connu une hausse de 10 % depuis le mercredi 16 mai. En 16 mois, les prix de l’essence et du diésel ont été revus à la hausse à quatre reprises. Il faut maintenant débourser Rs 52 pour le litre d’essence, soit une hausse de 9,9 % par rapport au 21 décembre 2017. Le coût du diésel au litre est à Rs 41,90, soit une hausse de 10 %.  Xavier-Luc Duval a déposé une motion vendredi contre cette décision.

Xavier-Luc Duval : «La hausse du carburant injustifiée et maladroite»

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a déposé une ‘motion of disallowance’ à l’Assemblée nationale vendredi. Il y conteste la hausse de l’essence et du diésel.

Pour lui, cette hausse est « injustifiée et maladroite ». Car, selon son analyse, elle n’a pas lieu d’être. « Cela va accabler toutes les couches de la société, car elle aura un impact important sur l’inflation. Je pense que cette motion sera débattue rapidement et mettra le gouvernement dos au mur ». La motion devrait être débattue par le Parlement d’ici fin juin.

Rajanah Dhaliah, directeur de la State Trading Corporation : «Cette hausse est inévitable» 

On a fait référence au Price Stabilisation Account. En dépit des efforts fournis, la balance reste négative. Au vu des derniers évènements au niveau mondial, le prix des produits pétroliers a grimpé en flèche. Jeudi, il a encore connu une hausse. Mais sans cette augmentation des prix, la STC aurait encouru une perte de Rs 98 M. "Cette hausse est inévitable".

Nasser Moraby, de l’Association des propriétaires des boulangeries : «Une hausse est nécessaire»

Il ne passe pas par quatre chemins pour demander une hausse du prix du pain. La dernière hausse des prix remonte à 2012, indique-t-il. « Sans une augmentation, plusieurs boulangers seront en difficulté », affirme le président.