Xplik ou K

Highlands : bus en retard, les élèves contraints de rentrer 

180518_bus.jpg

À Highlands, nombreux sont les habitants qui se plaignent de problèmes de bus. Soubiraj, père de famille, nous a contactés afin d’obtenir des éclaircissements sur cette situation intolérable. Il nous explique que sa fille fréquente un collège à Quatre-Bornes et que tous les matins, elle doit prendre le bus à Highlands pour s’y rendre.

Elle doit être sur l’arrêt d’autobus à 6h30 alors que le bus ne passe qu’une demi-heure plus tard étant donné qu’il y a beaucoup de gens qui prennent ce bus. Et parfois, raconte le père de famille, il est tellement bondé qu’il refuse de prendre d’autres passagers. 

« Du coup, ma fille est souvent en retard au collège et à plusieurs reprises, elle a même dû rebrousser chemin et rentrer à la maison, pour éviter des problèmes à l’école, en raison de son trop grand retard », fait-il ressortir.

La rédaction d’Xplik ou K a obtenu les explications de M. Sairally, Assistant Traffic Manager à l’UBS. À l’antenne de Radio Plus, ce dernier a expliqué qu’il y a plusieurs contraintes, notamment des projets de construction dans la région de Highlands, ce qui fait que la circulation n’est pas fluide.

« Nous ne pouvons mettre sur la ligne des bus plus longs que 9 mètres car les chemins de cette localité ne sont pas assez larges», nous explique M. Sairally. 

Toutefois, Soubiraj a protesté en indiquant que  « c’est un problème qui dure depuis belle lurette ! » Un consensus n’a pu être trouvé à l’antenne car le préposé de l’UBS nous a assurés qu’il n’y avait pas de problème de bus sur cette ligne, mais qu’il y a d’autres facteurs sur lesquels la compagnie n’a aucun contrôle et pour lesquels elle ne peut être tenue responsable. Toutefois, si le plaignant exige que les autorités prennent le cas en considération, il lui est possible de consigner une plainte à la National Transport Authority.

Par Kavi Gajanah