Xplik ou K

Hôpital de Flacq : Handicapée, elle fait des allers-retours pour changer sa sonde

hôpital de Flacq L’hôpital de Flacq où doit se rendre la tante de Corine.

Corine, habitante de Bambous, est outrée. Elle a sollicité la rédaction d’Xplik ou K pour dénoncer le traitement (qu’elle qualifie de négligence médicale) infligé à sa tante. « Ma tante, âgée de 48 ans, est handicapée. Elle est contrainte de faire le va-et-vient à l’hôpital de Flacq, simplement pour qu’on lui change sa sonde. Les infirmières la tournent en bourrique. Est-ce parce qu’elle est handicapée qu’elle subit une telle discrimination ? »

Selon la nièce, tous les trois mois, la sonde doit être changée. Mais l’infirmière, chargée de procéder à cette opération à domicile, n’arrivait pas à le faire. Elle a donc dit à Corine qu’il fallait emmener sa tante à l’hôpital, ce qu’elle a fait à trois reprises mais le nécessaire n’a pas été fait.

« Je ne comprends pas pourquoi les infirmiers nous renvoient à chaque fois. Ma tante souffre énormément à cause de cette sonde qui est désormais périmée. En plus, vu son handicap, cette situation est un véritable martyr pour elle », souligne Corine.

Cette dernière nous avait contactés directement de l’hôpital de Flacq, car l’infirmier de service lui avait, une nouvelle fois, demandé de patienter. Épuisée par cette situation, la dame n’a eu d’autre choix que de se tourner vers Radio Plus pour expliquer son désarroi.

Après son appel, la rédaction a aussitôt informé le surintendant de l’hôpital en question de la situation. Promesse a été faite d’une mesure immédiate. Sitôt dit, sitôt fait. Le lendemain, Corine a repris contact avec la radio pour nous informer que sa tante a bel et bien reçu le traitement nécessaire après l’appel de la rédaction.