Faits Divers

L’accident de La Prairie fait une troisième victime - Donovan : «Mes deux enfants sont orphelins de mère»

Clarissa et son fils qui avaient péri dans l’accident et Théresa Genave.

Donovan Genave, 21 ans, est anéanti. Sa femme Théresa, âgée de 19 ans, a rendu l’âme le mercredi 23 mai, après deux mois de souffrances. Elle est la troisième victime de l’accident survenu le 14 mars dernier à la Prairie. Sa sœur Clarissa Hollandais, 20 ans, ainsi que le fils de celle-ci y ont également perdu la vie.

«Notre  fils de deux ans cherche après sa maman. Notre bébé, qui aura trois mois le 17 juin, ne connaîtra jamais l’amour d’une mère. Mes enfants sont devenus orphelins de mère à quatre jours de la Fête des mères », murmure Donovan Genave, le regard vide.

Mercredi, son épouse Théresa a rendu l’âme. Elle était hospitalisée depuis mars dernier, à la suite d’un accident de la route.  La jeune femme était enceinte.  Trois jours après l’accident, elle a accouché d’un fils. Le bébé est né avant terme. Pendant plus de deux mois, les proches de Théresa vivaient dans l’espoir qu’elle s’en sortirait. Une semaine avant son décès, elle a été amputée du pied droit. « Je préfère ne pas penser aux souffrances qu’elle a endurées », dit Donovan.

Les images de l’accident qui s’est produit à la Prairie en mars dernier hante le jeune père de famille. « Comment oublier ce drame ? J’étais dans la voiture au moment de l’accident. Tout s’est joué en une fraction de seconde. Ma belle-sœur, qui était enceinte de huit mois, et mon neveu y ont perdu la vie… Et maintenant, ma femme…  »

Le jeune homme ajoute qu’il sera difficile de combler le vide laissé par Théresa. Il dit encore ressentir sa présence dans la maison. « C’est injuste. Théresa était une femme adorable. Elle était très populaire dans la localité et n’hésitait pas à rendre service aux autres. Tous garderont de bons souvenirs d’elle », soutient-il.

Donovan ne cache pas sa colère contre le chauffeur qui les conduisait ce jour-là. « Nous le voyions souvent conduire dans l’endroit et ignorions que son permis avait été suspendu. On l’a appris dans les journaux. Il roulait trop vite et trois personnes sont mortes par sa négligence. La justice devra le punir sévèrement », fulmine-t-il.

Marie-Ange, la mère de Clarissa et de Théresa, a également du mal à cacher sa révolte. Selon elle, si le chauffeur avait agi autrement, ses filles et son petit-fils seraient peut-être encore en vie. « Même s’il n’avait pas de permis, il n’aurait pas dû s’enfuir. C’était inhumain de sa part d’abandonner mes enfants et mon petit-fils à leur sort. Kapav zot ti pou vivan si sofer la ti azir kouma bizin », confie-t-elle.

Marie-Ange peine à sécher ses larmes.  « En l’espace de deux mois, j’ai perdu deux filles. Mon cœur de mère saigne. Zordi fet mama e mo de zanfan nepli la pou krie mwa mama », soupire-t-elle.

Le 14 mars dernier, Théresa, Donovan, leur fils de deux ans, ainsi que Clarissa Hollandais et son fils également âgé de deux ans, voyageaient à bord d’une voiture conduite par Yash Kardaree. Le véhicule a dérapé et fait plusieurs tonneaux avant de finir sa course sur la plage de la Prairie. La famille revenait d’une session de prières. Clarissa et son fils sont morts sur le coup. Le chauffeur conduisait sans permis, celui-ci ayant été suspendu. Provisoirement inculpé d’homicide involontaire, il a bénéficié de la liberté conditionnelle. L’enquête est supervisée par l’assistant-commissaire de police Ramsurrun.


Accident à Curepipe : la victime rend l’âme un mois après

Coopamah Buttier, 83 ans, était admise depuis le 22 mars dernier à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Jawaharlal Nehru, Rose-Belle. Cette habitante de Cité-La-Chaux, Mahébourg avait été victime d’un accident de la route à Curepipe. Elle venait de descendre de l’autobus à la gare quand une roue du véhicule lui a écrasé les pieds. Grièvement blessé, son état était jugé sérieux. Mercredi matin, elle a poussé son dernier soupir.

À Rose-Belle : un jeune de 17 ans meurt de ses blessures

Dimanche dernier, un 2x4 avec neuf personnes à bord avait fini sa course contre un mur à Marie Jeannie, Rose-Belle. Les occupants étaient âgés de âgées entre 10 et 19 ans. Le conducteur, Yasin Ahakam, 17 ans, n’a pas survécu. Les autres blessés, hospitalisés sont hors de danger.