Live News

Leucémie : l’âpre bataille d’un couple pour sauver son unique enfant 

Kistnay et Cynthia Pariadhaven

Cela fait sept ans que Kistnay et Cynthia Pariadhaven se démènent pour sauver leur fille Karen, 10 ans, atteinte de leucémie. Ils ont plusieurs fois sollicité l’aide des Mauriciens. Ils leur sont reconnaissants pour leur soutien. Tout ce qu’ils espèrent aujourd’hui, c’est que cet énième appel sera de nouveau entendu.

Karen n’avait que trois ans quand les médecins lui ont diagnostiqué une leucémie. Kistnay Pariadhaven, le père, se souvient de ce jour comme si c’était hier. « C’était en mai 2013. À l’époque, mon épouse Cynthia et moi avions constaté que l’état de santé de notre fille se détériorait peu à peu. Après des examens sanguins, l’affreuse nouvelle est tombée », confie l’habitant de Rose-Hill, qui a su dès lors que le combat de sa fille contre la maladie ne faisait que commencer. 

Depuis, son épouse et lui multiplient les démarches et les demandes d’aide pour sauver leur unique enfant. La fillette, qui a fêté ses 10 ans le 11 août 2019, ne cesse de faire le va-et-vient entre l’Inde et Maurice pour son traitement. Sauf que celui-ci est coûteux. Pour que Karen puisse poursuivre ses soins, il lui faut encore Rs 250 000.

Leur fille a besoin de Rs 250 000 pour son traitement

Ses parents sont conscients qu’ils ont déjà sollicité l’aide des Mauriciens de nombreuses fois. Ils leur en sont d’ailleurs reconnaissants, car ils ont été nombreux à répondre à leur appel de détresse jusqu’ici. Ils gardent espoir que cet énième appel sera de nouveau entendu. « Karen est tout ce que nous avons. Nous l’avons eue après plusieurs années de mariage. Cette épreuve est éprouvante pour nous, comme pour notre fille. Mais nous ne perdons pas espoir. Nous nous battrons jusqu’au bout », explique Kistnay.

Il ajoute que son épouse et lui ont pu réunir la somme nécessaire pour les billets d’avion. « C’est pour le logement et les frais de l’hôpital Manipal à Bangalore que l’argent va manquer. C’est pour cette raison que nous essayons de récolter des fonds. Nous avons déjà reçu une première aide de l’État pour un montant de Rs 800 000. C’est désormais à nous de trouver l’argent manquant pour que notre fille puisse continuer son traitement. »

Kistnay souligne qu’en attendant que Karen reprenne ses soins en Inde, elle se rend à l’hôpital Victoria de Candos. Le voyage pour Bangalore est prévu le 11 novembre 2019, soit durant les vacances scolaires, puisque la petite a perdu une année scolaire depuis qu’elle est malade. 

Ses parents détiennent un permis de collecte (Public Collection Permit) qui est valide du 27 juillet 2019 au 26 octobre 2019. Toute personne souhaitant faire un don pour sauver Karen est priée de contacter Kistnay sur le 5758 9889 ou le 5770 9408. Les dons peuvent également se faire par virement sur l’un des deux comptes bancaires, dont les numéros sont les suivants : 000443894213 (MCB) et 01810100307267 (SBM).

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !