Live News

Luc : «Linn pile lor mo latet avec so lipied et linn fouille moi»

luc Le pensionnaire a été tailladé au pied, blessé à l’oreille droite, à l’avant-bras et au visage.

Luc, 60 ans, habitant la région de Sainte-Croix à Port-Louis, ne s’attendait pas à être violemment agressé par un jeune de son quartier dans la soirée du jeudi 1er août. Tailladé au pied et sévèrement blessé au visage, le sexagénaire est toujours admis à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis. 

Les faits se sont produits dans la soirée du jeudi 1er août, plus précisément vers 23h30, lorsque Luc, qui habite la région de Sainte-Croix, à Port-Louis, s’est rendu à la boutique du coin. Ce dernier raconte qu’il est parti se procurer des cigarettes et une carte prépayée pour son téléphone. Sur le chemin du retour, il a senti que quelqu’un le suivait. « J’entendais des pas derrière moi », dit-il. C’est alors que Luc fit semblant d’appeler son neveu pour se protéger de toute éventualité : « J’ai levé ma main et j’ai fait semblant de parler à mon neveu en faisant croire qu’il se trouvait à l’autre bout du chemin ». C’est alors que le malfrat a exclamé  : « To ena neve ress la twa», relate Luc, inconfortablement assis sur son lit d’hôpital.

Tandis que le sexagénaire empruntait la rue Canal Bathurst à Sainte-Croix, le malfrat s’est jeté sur lui en tirant sur son blazer. « Il m’a frappé en me projetant à terre et m’a tailladé le pied. Alors que j’essayais d’appeler au secours, linn pile lor mo latet avec so lipied et linn fouille moi et prend Rs 3 000 dan mo blouzon», raconte Luc, qui a plusieurs blessures sur le corps et au visage. C’est alors que l’habitant de Sainte-Croix a pu identifier le malfrat. « C’est un jeune habitant du quartier, âgé d’une vingtaine d’années, que je connais. C’est un toxicomane », dénonce Luc. « De plus, il m’a menacé de mort si je le dénonçais à la police. Je ne pensais pas qu’il allait s’en prendre à moi du fait qu’il me connaît. C’est dommage que la drogue puisse pousser un individu à de tels actes », poursuit-il. Selon Luc, le jeune homme portait un blouson rouge et un polo jaune sur la tête lorsqu’il s’en est pris à lui. Après avoir fait main basse sur les Rs 3 000, qui était l’argent d’allocation de retraite de Luc, le jeune homme a pris ses jambes à son cou et a disparu dans l’une des rues avoisinantes. 

Au cours de la même soirée, Luc s’est dirigé vers le poste de police d’Abercrombie, où il a été tout de suite transporté à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis. Tailladé au pied, blessé à l’oreille droite, à l’avant-bras et au visage, le pensionnaire est toujours admis à l’hôpital. La police attend qu’il aille mieux avant de procéder à l’identification du malfaiteur. Une enquête policière est en cours.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !