Bollywood

Luka Chuppi : un autre petit film dans la cour des grands

Luka Chuppi

« Luka Chuppi » avec Kartik Aaryan et Kriti Sanon, sorti le 1er mars en Inde, réalise un chiffre d’affaires encourageant au box-office. Ce petit film a reçu des critiques très positives et cela a été évident dans les recettes des trois premiers jours d’exploitation. Les cinéphiles ont aimé le film. « Luka Chuppi » signe le 5e meilleur démarrage du premier week-end de 2019.

Le concubinage est un concept tabou en Inde. Il a été exploité en 2005 à travers le film Salam Namaste. Quatorze ans après, le directeur de photographie devenu réalisateur, Laxman Ulethar, a opté pour le même concept dans sa première réalisation, Luka Chuppi.

Luka Chuppi est l’histoire d’un couple qui vit en concubinage. La superstar Nazim Khan (Abhinav Shukla) se trouve au centre d’une controverse quand la presse découvre qu’il vit en concubinage avec sa petite amie. En dépit de cela, il ne se fait pas de souci. La police des moeurs s’élève contre lui et elle proteste contre l’acte « indécent » de l’acteur. Une de ces organisations est la Rashtriya Sanskriti Manch.

À Mathura, le mouvement de contestation est mené par Vishnu Trivedi (Vinay Pathak). Sa fille Rashmi (Kriti Sanon) s’est jointe à une chaîne de télévision locale après avoir complété ses études à Delhi. Elle croise le chemin de Guddu (Kartik Aaryan) et c’est le coup de foudre. Après une dispute avec son frère aîné, Vikas (Himanshu Kohli) et son beau-frère Babulal (Pankaj Tripathi), Guddu décide de se marier le plus vite possible. Il fait une demande en mariage à Rashmi. Elle refuse, mais insiste pour vivre en concubinage – le temps pour eux de découvrir l’un et l’autre.

Cependant, son collègue Abbas (Aparshakti Khurana) lui donne une idée. Rashmi et Guddu décident de vivre ensemble, car ils se sont vus confier une mission d’une durée de vingt jours à Gwalior, où personne ne les connaît. Ils pourront ainsi vivre sans crainte. Ils prétendent être mariés pour avoir un toit en location. Rashmi doit porter le mangalsutra et le sindoor pour faire croire qu’elle est une femme mariée. Tout est rose pour ce couple jusqu’au jour où Babulal les surprend en toute intimité dans un endroit public. Croyant qu’ils sont mariés, il en informe la famille – qui ne perd pas de temps et débarque à Gwalior.

5e meilleur démarrage du premier week-end de 2019

Le thème de Rohan Shankar est nouveau, divertissant et différent des films du même genre. Outre le fait que le film est une comédie, les cinéastes y ont ajouté un message social pour les cinéphiles. Kartik Aaryan est encore une fois en super forme.

Luka Chuppi a engrangé Rs 80,1 millions vendredi dernier. Les recettes ne font qu'augmenter avec Rs 100,8 millions samedi et Rs 140,4 millions dimanche. Il a terminé le premier week-end avec Rs 321,3 millions – ce qui fait qu'il se trouve à la 5e place sur la liste des films avec le meilleur démarrage du premier week-end de 2019. Il est classé juste après Gully Boy, Total Dhamaal, Manikarnika – The Queen Of Jhansi et Uri – The Surgical Strike. Luka Chuppi a devancé The Accidental Prime Minister, Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga et Thackeray.

Les meilleurs démarrages du premier week-end de 2019

  1. Gully Boy – Rs 724,5 millions
  2. Total Dhamaal – Rs 624 millions
  3. Manikarnika – The Queen Of Jhansi – Rs 413,5 millions
  4. Uri – The Surgical Strike – Rs 357,3 millions
  5. Luka Chuppi – Rs 321,3 millions
  6. The Accidental Prime Minister – Rs 119 millions
  7. Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga – Rs 118,3 millions
  8. Thackeray – Rs 105 millions