Economie

Maurice accueillera une semaine internationale de la mode en septembre prochain

Port-Louis

Après 2010, Maurice accueillera  une autre semaine internationale de la mode en septembre prochain. Ratnadeep Lal et  Shaine Soni deux stylistes  et modélistes indiens de renom international . Ils sont à Maurice. Une avant-première est prévue en mai prochain.

Président de l’International Institution of Fashion Technology, Delhi, Ratnadeep Lal n’est pas un inconnu des Mauriciens.  Il a organisé  plusieurs défilés de mode à Maurice dont l’International Fashion Extravaganza en 2010 et qui a vu la participation de plusieurs pays, dont l’Inde, le Pakistan, l’Afrique du Sud, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Cet évènement a aussi vu   la participation du célèbre styliste indien Manish Malhotra. Il a aussi  été jury  pour   un concours de Miss Mauritius.

Il estime qu’il existe des talents à Maurice mais  que le pays  pêche par un manque de frottement au niveau international. « En organisant une deuxième semaine internationale de la mode, je veux mettre les stylistes mauriciens sur la carte internationale. Certes,  les stylistes mauriciens participent  à la Semaine de la mode à Paris mais ils vont se perdre parmi les  nombreux participants. D’où notre décision d’organiser une Semaine de la mode à Maurice avec la participation de stylistes de renom international », dit-il.  

Il compte aussi former les jeunes Mauriciennes  pour leur participation aux concours de beauté internationaux.  Il n’écarte pas la possibilité d’ouvrir une « Modelling school » à Maurice avec la participation de partenaires locaux.

 De son côté, Shaine Soni   est la styliste des célébrités de Bollywood. «  Je leur conseille sur les vêtements qu’ils doivent porter". Elle est aussi responsable de la formation  de jeunes Indiennes pour leur participation aux concours de beauté, tant sur le plan national qu'international. Elle veut mettre ses talents au profit des modèles mauriciens (garçons et filles). «  Je suis à Maurice depuis une semaine et je sens qu’il y a ici plein de talents mais qui demandent à être formés. » dit-elle. Elle explique que son but est de relancer l’industrie de la  mode et  du talent à Maurice.