Actualités

Maya Hanoomanjee : «I find no merit in the Point of Order raised by Shakeel Mohamed» 

Shakeel Mohamed, chef de file du Parti travailliste.

De retour après avoir purgé sa suspension de trois séances, Shakeel Mohamed a soulevé un Point of Order après la séance de la Private Notice Question le lundi 17 juin 2019. Le chef de file du Parti travailliste déplore les propos tenus à son égard par le Premier ministre par intérim Ivan Collendavelloo le 21 mai. 

«I believe clearly in violation of Standing Order 40 Paragraph 3 ». C’est ce qu’a déclaré Shakeel Mohamed lors de la séance parlementaire du lundi 17 juin. Le député du Parti travailliste (PTr) a exprimé le souhait que la Speaker Maya Hanoomanjee intervienne pour demander à Ivan Collendavelloo de retirer les propos qu’il a tenus à son égard le 21 mai.  « Je vous ai envoyé une Advance Notice, même si ce n’est pas une obligation d’après le Standing Order. C’était pour que vous ayez le temps de vérifier les propos dont j’allais faire mention aujourd’hui (lundi 17 juin ; NdlR). L’honorable membre a seriously impute motives à mon égard. C’est pour cette raison que je réclame votre intervention », a-t-il demandé à la Speaker. 

Dans son ruling, Maya Hanoomanjee a d’abord remercié le député rouge pour son Advance Notice. « Cela m’a donné l'occasion de vérifier l’Hansard. L’atmosphère était tendue. Il y a eu des échanges au sein de l’hémicycle. J’ai vérifié les propos tenus. Je trouve qu’il n’y a aucun mérite à donner au Point of Order soulevé », a-t-elle souligné.

Le 21 mai, alors qu’il faisait un summing-up du The United Nations (Financial Prohibitions, Arms Embargo and Travel Ban) Sanctions Bill, Ivan Collendavelloo avait fait une déclaration à l’encontre de Shakeel Mohamed après que ce dernier ait été expulsé. Il avait notamment laissé entendre que le député rouge « talks nonsense » et qu’il est « ridiculous ». Il a accusé Shakeel Mohamed de vouloir « protect certain persons » s’il parvenait au pouvoir, précisant que ce serait pour cette raison que celui-ci s’opposait à ce projet de loi. 

Le député travailliste conteste la décision de la Speaker 

Le chef de file du Parti travailliste n’est pas satisfait de la décision de la Speaker Maya Hanoomanjee. Il le lui a fait savoir en lui envoyant une lettre dans la journée du lundi 17 juin. S’appuyant sur le Standing Order 41 (4), Shakeel Mohamed demande à la présidente de la Chambre de revoir sa décision. Il a logé une motion en ce sens. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !