[Vidéo] Metro Express : la capitale embouteillée

Par Ashwin Kanhye O commentaire
port-louis

Nando Bodha se dit conscient du fait que les automobilistes ont été bloqués dans un embouteillage monstre en quittant la capitale mardi après-midi. Plusieurs voies ont été fermées à la circulation en raison des travaux d’infrastructure routière qui sont en cours. Le ministre a demandé à la population de prendre son mal en patience.

«Les travaux d’infrastructure en cours changeront complètement la face du pays. Nous serons un pays sophistiqué et les habitudes des Mauriciens en seront bouleversées. » C’est ce qu’a indiqué Nando Bodha à l’hôtel Maritim, Balaclava, le mardi 6 février. Le ministre des Infrastructures publiques participait à un atelier de travail sur la croissance du secteur de la construction.

« Les automobilistes devront prendre leur mal en patience. Durant plusieurs minutes, ils ont été bloqués dans la circulation, en quittant la capitale mardi après-midi. Plusieurs voies ont été fermées à la circulation, ce qui a provoqué un embouteillage monstre, et de la pluie qui s’est abattue sur Port-Louis », a-t-il déclaré.

Un mal nécessaire selon le ministre. « Les chantiers que le gouvernement entreprendra durant ces cinq prochaines années transformeront le pays. L’État investira Rs 10 milliards durant cette période. »

Tissu urbain éventré

Nando Bodha insiste sur le fait que cela aura un impact sur la réalisation rapide de ces projets. « Aujourd’hui, les fonds sont disponibles, tant au niveau des banques et des lignes de crédit qu’à celui des subventions pour soutenir cette avancée colossale », a-t-il ajouté.

Mais le ministre concède que le problème social demeure une question fondamentale à laquelle il faut s’attaquer. « Nous pratiquons une chirurgie à travers les routes principales, les routes régionales et les voies d’accès. Nous éventrons les tissus urbains de Maurice qui a une forte densité de population. Tout cela bouleversera nos habitudes pour plusieurs années. Nous devons apprendre à gérer ces bouleversements. Au Caudan, nous bâtirons un autopont. Avec les travaux du Metro Express, nous rencontrerons beaucoup de problèmes », a précisé Nando Bodha.

D’ailleurs, a-t-il dit, une réunion de travail sur la congestion routière a eu lieu lundi. « Il faudrait peut-être changer les shifts de travail et introduire le flexi-time. » Le ministère, selon lui, envisagerait de supprimer les places de parking dans la capitale sur une voie.

Au niveau de la police, on souligne qu’un ralentissement a été noté mardi sur l’autoroute après la fermeture des deux voies rapides. « Nous avons pu gérer la situation. Nous suivrons l’évolution de la situation durant une semaine. S’il le faut, nous apporterons des changements », a souligné le chef inspecteur Ashok Matar. Il a indiqué que les autorités étudieront, ce mercredi 7 février, comment se passera l’entrée des véhicules dans la capitale. « Les automobilistes auront davantage de renseignements sur Facebook à travers #Mauritius Police », a-t-il conclu.