Live News

Narendranath Gopee : «Il y a un plan déguisé pour privatiser AML»

La Federation of Civil Services and Other Unions (FCSOU) soupçonne une tentative de privatiser Airports of Mauritius Limited (AML). Lors d'une conférence de presse, ce jeudi matin 20 juin, Narendranath Gopee, président de la FCSOU, a affirmé qu'il y a «un plan déguisé pour privatiser AML».

Selon lui, cette tentative se fait «à travers les ventes et achats d'actions entre différents acteurs concernés». Il allègue que le but est «de dilapider les fonds pour mener cette compagnie à la faillite». Il prévoit que «Paris Aéroport entrera alors en jeu pour privatiser la compagnie». «C’est le danger qui guette AML», s'inquiète Narendranath Gopee.
 
Selon le président de la FCSOU, «l’un des cadres d’AML souhaite remettre les commandes de cet organisme à un opérateur français».
 
«Nou demande nou ki so role laba ki pe aide à la démolition de ene institution ki pe fer profit. Ou pe fer ban compagnie ki pe fer la perte vin aste shares dan ou prop compagnie kot ou pe fer profit. Nou pa dakor ar sa. Le gouvernement doit revoir sa décision», a déclaré Narendranath Gopee.

De propos « graves », selon AML

De son côté, la direction d'AML qualifie les propos de Narendranath Gopee de graves. Sollicité pour une réaction, l’un des membres de la direction affirme que les dirigeants d’AML décideront de la marche à suivre après les propos tenus par le syndicaliste.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !