People

Nirma Gooransing : une Mauricienne au concours Mrs Galaxy Australia

Nirma Gooransing Ambitieuse et fonceuse, elle aime être au-devant de la scène.

Nirma Gooransing aime être au-devant de la scène. D’origine mauricienne, elle représentera l’ouest de l’Australie au concours Mrs Galaxy Australia en juillet. Incursion dans l’univers de cette miss en devenir, fière de son riche parcours et de son cheminement.

Nirma Gooransing, 29 ans, originaire de Tyack, a déménagé en Australie avec son partenaire Vidour quand elle avait 20 ans. Mais son cœur a toujours appartenu à son île natale. De nature déterminée et fonceuse, elle aime être sous les feux des projecteurs.

Nirma Gooransing représentera Maurice au concours Mrs Galaxy Australia en juillet.

Elle raconte avoir régulièrement participé aux débats et événements sportifs au collège. Après sa scolarité secondaire, elle entame des études en finance, qu’elle poursuit par la suite en Australie en 2010. Amoureuse des chiffres, elle travaille dans le département de finances d’une université et dans une firme nationale en tant que fiscaliste.

Les concours de beauté ont bercé son adolescence. « Mon amie d’enfance, Asmita, était une grande fan des concours de beauté. Après l’école, nous passions des heures à parler des concours de beauté et des actrices à succès, qui étaient autrefois des reines de beauté. Durant ces moments-là, nous ne voyions pas le temps passer », raconte-t-elle.
Qui aurait cru que Nirma Gooransing serait sélectionnée pour être, elle aussi, une reine de beauté ? La jeune femme confie d’ailleurs qu’elle ne se serait jamais inscrite, si ce concours ne correspondait pas à ses attentes.

« Mrs Galaxy Australia Pageant n’est pas, comme les autres concours de beauté, réservés aux femmes grandes et aux mensurations parfaites. Il prend aussi en compte la beauté intérieure. On peut ne pas avoir une taille de mannequin et pourtant faire autant et même plus et devenir de futurs leaders. Certaines filles ont du talent et du potentiel, mais n’ont malheureusement pas l’occasion de montrer ce dont elles sont capables dans ce type de concours. »

Elle raconte que, cette année, le processus de sélection a été très strict. Elle a d’abord été interviewée par le directeur du concours, puis a suivi des séances de coaching sur la façon de parler, de se tenir et la mise en beauté, la démarche et l’organisation d’événements tels que les collectes de fonds.

« J’ai été surprise et enthousiaste, lorsque j’ai appris que j’ai été sélectionnée comme finaliste nationale du concours Mrs Galaxy Australia. » La jeune femme s’affiche pour la première fois dans ce type de concours. « En 2013, j’ai représenté Maurice lors d’un spectacle multiculturel à Murdoch University Australia et cette année, je suis très heureuse de pouvoir représenter l’Australie, car je suis depuis 2013 également citoyenne d’Australie. »

Mais pour elle, ce concours n’est pas seulement la concrétisation de ses rêves. « La directrice du concours nous a d’ailleurs fait comprendre que le Mrs Galaxy Australia Pageant vise à fournir la motivation et les outils pour que tous les délégués deviennent de meilleures versions d’elles-mêmes, afin qu’elles puissent être des exemples pour les autres. » Les participantes au concours lèvent des fonds à travers le projet Make-A-Wish Australia pour les enfants malades.

« C’est un réel plaisir pour moi de pouvoir redonner le sourire à ces enfants qui luttent chaque jour contre des maladies graves. J’aime savoir que j’arrive à faire une différence. J’ai rejoint ce concours pour avoir un sentiment d’accomplissement. J’ai créé ma page de collecte de fonds, où les gens peuvent faire un don d’argent pour cette bonne cause. »

Nirma Gooransing respire l’altruisme et cela est visible dans son quotidien et dans ses actions. Durant ces sept dernières années, elle a activement soutenu son église locale dans ses actions bénévoles.

Toujours au front lorsqu’il s’agit de venir en aide aux plus vulnérables, elle raconte avoir fait la rencontre de femmes qui ont été victimes de violence domestique. Elle s’est récemment portée volontaire pour préparer des repas pour les nécessiteux à Perth avec neuf autres participantes du concours.

La jeune femme nourrit le rêve de pouvoir un jour devenir comptable judiciaire et, pourquoi pas, ministre de l’Immigration. « Je veux encourager les jeunes à saisir la possibilité de l’éducation gratuite qu’offre Maurice. Mon message est de motiver chaque personne dans le monde à adopter le puissant outil qu’est l’éducation. »

Nirma Gooransing promet qu’elle n’a pas fini de faire parler d’elle… Rendez-vous en juillet.