Magazine

Once upon a time… in Hollywood : Old is gold

Avec « Once upon a time in Hollywood », comédie dramatique américaine avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie et Al Pacino, entre autres, Quentin Tarentino, peint le tableau d’un monde qui change très vite et d’humains qui essaient de s’y adapter.

Avec ce film, Quentin Tarantino revisite le Los Angeles de 1969 à travers le regard de deux oubliés de la gloire, voisins fictifs du couple Tate-Polanski : Rick Dalton (Leonardo DiCaprio), un acteur « has been », qui tient les rôles de méchants dans les séries télé, et sa doublure et homme à tout faire, le cascadeur Cliff Booth (Brad Pitt).

Pour son neuvième film, Quentin Tarantino délaisse ses fréquentes constructions à chapitres pour une intrigue plus classique, sinon épurée, allant d’un personnage à l’autre sur un faux rythme pour nous faire savourer sa recréation minutieuse de l’atmosphère décomplexée des sixties. L’apparition progressive du gourou Charles Manson et de sa bande viendra perturber cette peinture chaleureuse et corrosive de l’envers du rêve hollywoodien.

Comme le cinéaste l’a réclamé en mai, on ne révélera rien de plus de l’intrigue, qui prend quelques libertés avec la réalité historique. Disons que Once Upon a Time... in Hollywood fonctionne comme une formidable lettre d’amour à une période que Quentin Tarantino n’a pas vraiment connue, mais qui véhicule une certaine idée du cinéma qu’il affectionne : flamboyante, artisanale, un peu kitsch aussi.

Avec Once Upon a Time… in Hollywood, Quentin Tarantino retrouve plusieurs comédiens qu’il a déjà fait tourner, comme Leonardo DiCaprio (Django Unchained), Brad Pitt (Inglourious Basterds), Bruce Dern (Django Unchained et Les Huit salopards), Zoë Bell (Kill Bill en tant que doublure d’Uma Thurman, Boulevard de la mort, Django Unchained et Les Huit Salopards), Kurt Russell (Boulevard de la mort, Les huit salopards) ou encore Michael Madsen (Reservoir Dogs, les deux Kill Bill et Les huit salopards), qui effectue une très courte apparition (en personnage de série). Parmi les nombreuses autres retrouvailles du film : DiCaprio et Margot Robbie, qui s’étaient donné la réplique dans le déjanté Le Loup de Wall Street, de Martin Scorsese, alors que Pitt et Pacino avaient joué dans Ocean’s 13.

Dernier film

Once Upon a Time… in Hollywood marque la dernière apparition de Luke Perry dans un film, le célèbre acteur de Beverly Hills ayant trouvé la mort en mars 2019, après un accident vasculaire cérébral.

À découvrir dans les salles de MCine à Flacq et à Trianon.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !