Actualités

Partenaire stratégique : Xavier-Luc Duval pour une Water Authority

Xavier-Luc Duval

Le leader de l’opposition réclame un débat national sur la privatisation de la Central Water Authority (CWA). Il est pour la mise sur pied d’une Water Authority qui est la proposition des Singapouriens. C’est ce qu’i a souligné lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à son bureau mercredi.

« Cet organisme aurait regroupé la CWA, la Waste Water Management Authority (WMA), l’Irrigation Authority (IA) et la Water Resources Unit (WRU) », a-t-il dit. Ce dernier a exprimé des doutes sur la motivation du gouvernement. « Il faut voir les alternatives. On sera à la veille d’une élection alors il ne faut pas signer. Il faut tout arrêter », a-t-il indiqué.  Selon lui, la Banque mondiale (BM) a fait mention des risques qui sont associés avec le Public-Private Partnership (PPP). « C’est clair qu’Ivan Collendavelloo n’est pas au courant de quelque chose ou il ne veut pas répondre. Il paraît bien esseulé. Il veut faire un contrat d’affermage. C’est-à-dire tous les actifs restent pour la CWA et l’opération vient à l’opérateur privé », a-t-il dit.  « Il faut aussi parler aux employés et si ces derniers ne veulent pas partir chez l’opérateur privé, alors ce n’est pas réalisable.  La privatisation de la CWA est un mort-né », a-t-il dit. En ce qui concerne l’augmentation du tarif de l’eau, la Banque mondiale a souligné que cela sera de 10 à 20%, a-t-il dit. «La grosse majorité des 1200 employés iront chez l’opérateur privé. Qu’en sera-t-il de leurs années de service et leurs pensions ? »