Politique

Politique : Bérenger cible une nouvelle fois Collendavelloo 

L'état-major du MMM en conférence de presse ce samedi 21 avril.

Le leader des mauves n’a pas mâché ses mots à l’encontre du Premier ministre par intérim et ministre de l'Energie et des Services publics. Selon Paul Bérenger, la Private Notice Question (PNQ) de mardi dernier axée sur une éventuelle privatisation de la Central Water Authority (CWA) a démontré qu’Ivan Collendavelloo «ne maîtrise pas son dossier».

«Ivan Collendavelloo a démontré qu’il ne maîtrise pas le dossier. [...] Il avait justifié le projet de privatisation du management de la CWA en expliquant que la privatisation a été un succès dans plusieurs pays. L’année dernière des études menées par l’université de Greenwich et le Financial Times ont démontré qu’il faut faire très attention avec la privatisation de l’eau», a lancé Paul Bérenger ce samedi 21 avril lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM.

Le leader des mauves a indiqué qu'il était prévu que la hausse des tarifs d'eau intervienne dans deux semaines, soit avant le 1er mai. 

«Ivan Collendavelloo avait même dit que le 'selected bidder sera selected by the end of this year'. Il ne faut pas qu'il s'impose sur cette route. Sinon la population sera sans pitié», a affirmé Paul Bérenger. 

Interrogé sur la situation au sein du MMM, le leader des mauves a indiqué que le comité central du parti se réunira ce samedi après-midi. «Le cas de Pradeep Jeeha sera à l'agenda», a-t-il dit. 

Au sujet des rassemblements politiques du 1er-Mai, Paul Bérenger annonce qu'il y a une nouveauté cette année. 

«Ce ne sera pas une assemblée des délégués comme nous avons l’habitude de faire. Il y aura quatre délégués par 'branche', dont une femme et un jeune. Ce sont eux qui auront la parole. Dans les mois à venir, nous  organiserons une vraie assemblée des délégués», a conclu Paul Bérenger.