Actualités

Réservation de taxi en ligne - YUGO : l’incroyable aventure du couple Rathod

yugo Kaushik et Evanee en pleine concentration.

En 2004, ils font connaissance en travaillant dans une compagnie événementielle au Moyen-Orient. Après leur mariage à Londres en 2013, s’ensuivent des vacances à Maurice en 2014. Lors de leur séjour, en cherchant un taxi pour visiter le paysage de l’île, Kaushik et Evanee Rathod peinent à en dénicher un. Cette mésaventure change à tout jamais le cours de leur vie. Entre détermination, patience et galères, leur bébé Yugo voit enfin le jour en août 2018. Voici l’incroyable aventure du couple Rathod.

Originaire de Rose-Hill, Evanee Iyaloo quitte Maurice après ses études secondaires au collège Gaëtan Raynal pour entamer une bourse d’études en soins infirmiers psychiques à Londres. Toutefois, elle se lasse très vite de sa filière d’études. En 2001, elle retourne à Maurice et travaille en tant qu’Educational and Press Trip Officer à Mautourco. En 2002, elle met le cap sur le Moyen-Orient pour être Project Manager dans une firme événementielle. Deux ans plus tard, Kaushik Rathod, d’origine gujaratie, mais né à Dubaï, rejoint la même compagnie en tant qu’organisateur de conférences et de congrès. Evanee et Kaushik font amples connaissances en 2004.

Après avoir travaillé des années au Moyen-Orient, Kaushik décide de voler de ses propres ailes. Issu d’une famille d’homme d’affaires, c’est tout naturellement qu’il se lance dans cet univers. Son domaine de prédilection : la technologie. Pour ce faire, Kaushik épluche les tutoriels et suit divers cours en ligne. Autodidacte, il se lance dans le commerce de détail électronique (E-commerce). Comme les possibilités sont multiples dans ce domaine, il en discute longuement avec Evanee. Celle-ci quitte son boulot de Project Manager pour se joindre au projet de Kaushik. En 2013, le couple Rathod se marie à Londres. S’ensuivent des vacances à New York et au Canada lors desquelles ils découvrent la réservation des taxis sur des applications mobiles. En 2014, Evanee et Kaushik atterrissent à Maurice pour des vacances.

Lors de son séjour, Kaushik, qui ne jure que par son smartphone, peine à commander un taxi pour visiter Maurice. Comme il a l'habitude de le faire en ligne, il tombe des nues lorsqu’il apprend que cela ne se fait pas à Maurice. Pas question pour Kaushik de faire son trajet en autobus ni encore de parcourir des kilomètres à pied jusqu’à la place des taxis. Mais il n’a pas le choix, c’est soit l’un soit l’autre. C’est ainsi qu’il a l’idée de digitaliser le transport à Maurice en créant une application d’appel aux taxis. Sa femme le soutient dans sa décision. Et, en juillet 2015, ils quittent leur vie confortable au Moyen-Orient pour s’installer définitivement à Maurice.

Le périple

Pour faire un business plan, Evanee et Kaushik Rathod se lancent dans une étude du marché des taxis à Maurice. Pendant un mois, leur journée débute à 9h00. Direction : les places de taxis à travers l’île pour recueillir des informations auprès des chauffeurs qui font ce métier. Comme Evanee parle couramment le créole, c’est elle qui entame la discussion.

Pour tester leur idée d’entreprise, Evanee et Kaushik effectuent un sondage afin de recueillir des renseignements auprès d’un échantillon de chauffeurs de taxi de diverses bases d’opération. Cette étape n’est pas de tout repos, car les doléances pleuvent et le couple Rathod a des mésaventures. Déterminé, il ne lésine pas sur les moyens pour compiler un business plan détaillé et solide pour exécuter Eazy, une application d’appel aux taxis adaptée à Maurice.

Visant à digitaliser le transport à Maurice, Evanee et Kaushik se tournent vers la SMEDA pour implanter leur start-up mauricienne. On leur conseille d’attendre le lancement de MyBiz (solution intégrée pour faciliter les plans financiers et prévisionnels relatifs à la création d’activités ou à une demande d'investissements) qui voit le jour le 14 décembre 2015.

Evanee et Kaushik présentent leur plan d'entreprise à ce nouveau service du gouvernement mauricien visant à encourager les petites et moyennes entreprises du secteur technologique. Toutefois, MyBiz insiste sur le fait que Kaushik Rathod ait une carte d’identité nationale, avant d’accepter son plan d’entreprise. Ce n’est que le 16 mai 2016 qu’Eazy est présenté devant le comité de MyBiz. Ce dernier réfère le dossier d’entreprise du couple Rathod à la MauBank dans le cadre du programme PME, pour un financement six mois plus tard.

yugo
Le couple a persévéré pour mettre le start-up sur pied.

« On nous a ensuite affecté une jeune chef de projet. Elle n’a rien compris à notre plan d’entreprise. Et elle avait la responsabilité de le présenter devant le comité de la banque. C’était encore un autre processus long et pénible », explique Kaushik Rathod. Ce dernier multiplie le suivi de son dossier à travers des rappels par courriel, des appels téléphoniques et des demandes de rendez-vous, en vain.

Las de tourner en rond, le couple Rathod décide d’abandonner les démarches auprès de la MauBank, après un an et demi. Toutefois, Kaushik et Evanee veulent comprendre pourquoi la banque tarde à approuver le financement de leur projet d’entreprise. Ils formulent ainsi une demande d’explications. Un an et six mois plus tard, ils reçoivent une lettre qui les informe que leur projet d’entreprise semble ne pas être viable. « Un représentant de la banque nous a même dit qu’à Maurice, tout le monde a une voiture et qu’il n’y a aucune raison de prendre un taxi », confie Evanee.

Hors de question d’abandonner Eazy après avoir consacré autant de temps et d’énergie à créer cette idée d’entreprise depuis 2015. Kaushik et Evanee Rathod se tournent désormais vers des incubateurs d’entreprises. En octobre 2017, un des incubateurs (MYP) propose de présenter leur projet d’entreprise à des investisseurs potentiels. Un groupe de jeunes entrepreneurs visionnaires s’embarquent dans le projet d’entreprise du couple Rathod. L’image de la marque est revisitée en quelques mois. Et le 14 décembre 2017, Eazy devient Yugo, dont Aptis est un des actionnaires. L’entreprise est constituée et financée. S’ensuit le développement de l'application Yugo au début de l’année 2018. « Nous avons travaillé de chez nous pour réduire les frais de bureau. Une équipe de développeurs internationaux a commencé à travailler avec nous pour la conception de l’application. Le bêta test a été achevé mi-août 2018 », indique Kaushik Rathod.

Après avoir testé avec succès l'application Yugo en temps réel, le couple Rathod élabore sa stratégie de lancement pour ce nouveau service d’appels aux taxis à Maurice.  Face à l’annonce de l’éventuelle arrivée d’Uber sur le marché mauricien, Evanee et Kaushik sont pris de panique. « En août 2018, nous avons été obligés de signaler notre présence à Maurice par le biais des médias et des réseaux sociaux pour présenter Yugo, notre application de réservation de taxis déjà disponible sur Google Play et App Store », explique Kaushik Rathod.

Et voilà Yugo !

Comme les utilisateurs de Yugo font de plus en plus de réservations au quotidien, Kaushik et Evanee souhaitent répondre à la demande. En ce sens, Yugo a récemment lancé une campagne visant à encourager les taxis de Maurice à rejoindre son réseau de Yugo Partners. Les deux fondateurs ont pour vision de faire de Yugo une application incontournable pour tous les besoins de transport des Mauriciens ainsi que des visiteurs en escale au pays.

D’autres fonctionnalités sont en cours de développement. Elles seront déployées étape par étape, indique Kaushik Rathod. D’autre part, Yugo a également une fonctionnalité réservée exclusivement aux taxis d'hôtels. « Cette fonctionnalité est déjà développée en conformité avec les règles et réglementations relatives à ces types de taxis. L'exploitation numérique des trajets des taxis d'hôtels au quotidien apportera certainement une valeur ajoutée à Maurice en tant que destination touristique. Nous invitons les chauffeurs de taxis qui souhaitent  innover dans leur métier à se joindre à Yugo Partners », conclut le couple Rathod.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC