People

Swiss Plus & Sweet Feelings : quand les Arjoon livrent le repas à domicile…

Samila et Vidianand Arjoon. Samila et Vidianand Arjoon.

La restauration à emporter ou à être livrée à domicile représente une approche de plus en plus familière dans l’alimentation hors restaurant. Elle est surtout prisée pour des célébrations où les convives sont plus nombreuses. C’est dans ce créneau que Vidianand et Samila Arjoon se sont lancés il y a presque 10 ans.

Ils ont toujours partagé une appréciation prononcée pour la cuisine et la restauration. C’est ainsi que Vidianand a abandonné son emploi au sein d’un corps paraétatique et Samila, un poste dans une compagnie spécialisée dans le traitement de produits halieutiques, pour vivre pleinement leur passion commune. Ils ouvrent un restaurant à Quatre-Bornes où les débuts sont laborieux mais prometteurs. Cependant, comme ils habitent Case-Noyale, le trajet aller-retour prenait beaucoup de leur temps.

Mari et femme décident alors de mettre fin à leur première initiative. C’est pour mieux sauter dans une nouvelle expérience de restauration. Celle à emporter et à livrer à domicile. Ils aménagent, chez eux, une cuisine répondant à leurs aspirations pour lancer les premières livraisons. Entre-temps, ils enregistrent respectivement deux petites sociétés, Swiss Plus Co et Sweet Feelings Co., pour mieux encadrer leurs activités.

« Dans un premier temps, nous avons débuté avec des points de vente dans la région de La Gaulette et de Rivière-Noire. Nous avons placé des gâteaux de pâtisserie. De fil en aiguille, nous avons proposé des mets plus consistants dont le briani végétarien et non-végétarien et la cuisine chinoise, entre autres», confie Vidianand Arjoon.

C’est ainsi que l’aventure a été lancée. Ce sera sans doute la qualité de leurs produits ainsi que le service qu’ils offrent qui ont fini par étendre la réputation de leur petite entreprise. « Nous avons toujours aimé cuisiner. Nous avons appris sur le tas, tout en continuant à améliorer les mets et c’est grâce à cela et de bouche à l’oreille, qu’on a eu davantage de clients qui passent des commandes pour une variété d’amuse-gueules, de gâteaux et de mets plus complets. Les mots clés de nos offres, c’est l’authenticité́ et la qualité, aussi bien que la cuisine et l’accueil », ajoute Samila Arjoon.

Affaire de famille

Dans la cuisine, c’est une véritable affaire de famille. Pour les commandes importantes, le couple peut toujours compter sur l’aide de ses filles, des neveux et nièces. « À l’occasion du Divali, nous ne recevons pas mal de commandes pour une variété de gâteaux et nous passons des nuits blanches pour assurer la confection des gâteaux indiens », raconte-t-elle.

Certes, l’affaire familiale s’est bien ancrée. Elle prend cependant presque tout notre temps. « Nous aimons ce travail et nous sommes encore plus motivés quand on reçoit le feedback des clients. C’est vrai que nous n’avons pas de local leaves dans ce métier mais la satisfaction compense ce sacrifice», dit Samila Arjoon.

Si au cours des premières années, ils répondaient à l’appel du travail tous les jours, ils s’octroient désormais un jour de repos le dimanche afin de se récupérer pour la prochaine semaine.

Elle explique aussi que les formules de livraison, comme les plateaux-repas, ont le vent en poupe selon les périodes. Normalement, le couple prend des commandes au moins deux jours avant la date de livraison. Pour des grandes festivités comme des mariages, des fêtes d’anniversaire et autres célébrations de même envergure, des commandes doivent être faites bien plus en avance. Dépendant du nombre de repas commandés, la livraison est assurée à domicile gratuitement. Il arrive des fois que le client se déplace à mi-chemin si la destination est trop éloignée. Certains peuvent aussi prendre livraison à Case-Noyale.
Au menu des sucreries figurent des biscuits champagne et à l’amande, des biscottes au gréo (boules de semoule de blé), du massepain marbré et du napolitaine, entre autres. Comme snacks, des croquettes au fromage, poulet ou poisson, des samossas, des pâtés, de la rissole, piments farcis, et autres, sont proposés. La cuisine chinoise est très typique de ce qu’on retrouve d’habitude avec des mines et riz frits, parmi d’autres.

Les prix des mets chinois sont à partir de Rs 90, les petits snacks à Rs 3 l’unité et les gâteaux sucrés offerts à Rs 5 et Rs 10. Pour connaître davantage les produits offerts par cette petite entreprise de l’ouest, il faut composer le 451 52 51.