Live News

Wastewater Management Authority : un déficit de Rs 272 millions

WMA Le gouvernement a octroyé huit prêts totalisant Rs 4,5 milliards à la direction de la WMA, entre 2013 et le 11 août 2017.

Les comptes de la Wastewater Management Authority (WMA) sont dans le  rouge depuis plusieurs années déjà. Selon le dernier rapport annuel de l’organisme, les déficits se chiffrent à Rs 272 millions. Des décisions drastiques ne sont pas à écarter pour sauver les meubles.

«Il faudra tôt ou tard prendre une décision. Au cas contraire, ce sera un cercle vicieux. » C’est ce que nous a indiqué le président du conseil d’administration de la Wastewater Management Authority (WMA), Sulaiman Hansrod, après avoir pris note du dernier rapport annuel de la WMA. Si ce rapport, portant sur l’année financière 2016-2017, fait bien entendu état des progrès réalisés par l’organisme, notamment en termes de réalisation de projets, le point noir de la WMA demeure sa performance financière. Les comptes de l’organisme ont été vérifiés par le bureau de l’Audit , qui indique que le déficit de la WMA a augmenté de manière significative ces dernières années, et a atteint le chiffre de Rs 557 177 141. Par ailleurs, les pertes encourues au 30 juin 2017, se chiffrent à  Rs 272 677 669.

Selon les explications fournies par le président du conseil d’administration de la WMA, cette situation est due en grande partie à la nature des projets exécutés par l’organisme. « Ce sont des projets où nous ne générons pas de revenus, mais ils nécessitent en revanche de gros investissements », argue-t-il. Un des projets sur lequel la WMA a beaucoup investi, ces dernières années, est la connexion des maisons au réseau du tout-à-l’égout. Les frais de  connexion au réseau de la WMA étaient auparavant réclamés aux abonnés, mais ce service est gratuit depuis 2001. Il s’agissait initialement d’une décision gouvernementale qui s’appliquait uniquement aux bâtiments résidentiels, puis cette mesure a, depuis 2008, été étendue aux institutions religieuses, caritatives ainsi qu’aux opérateurs commerciaux. D’autres mesures ont par la suite été prises afin de réduire le temps d’attente et depuis août 2016, 330 connections ont été réalisées par la WMA.

« Le coût des travaux de connexion, d’une maison au réseau de tout-à-l’égout, coûte en moyenne Rs 100 000, ce qui finit par devenir de gros investissements à la longue », explique le président du conseil d’administration de la WMA. Ce dernier ne passe par quatre chemins : « la solution,  c’est d’imposer un paiement aux abonnés », explique-t-il.

La situation financière de la WMA avait été traitée en long et en large au mois de mars dans le rapport de l’Audit. Il avait, en effet, été révélé que le gouvernement a octroyé huit prêts totalisant Rs 4,5 milliards à la direction de la WMA, entre 2013 et le 11 août 2017. Plusieurs prêts sont arrivés à échéance, mais l’organisme s’est retrouvé dans l’incapacité de les rembourser.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC