Déclaration des avoirs : le PM évasif sur le texte de loi

Par Patrick Hilbert O commentaire
Pravind Jugnauth

Alors que la révision de la Declaration of Assets Act était une des douze priorités de l’Alliance Lepep au début de son mandat, trois ans plus tard, aucun projet de loi n’a été présenté à l’Assemblée nationale sur le sujet.

Aadil Ameer Meea, député du MMM, a voulu savoir où en étaient les révisions de la Declaration of Assets Act. Le comité ministériel qui devait se pencher sur la question a soumis son rapport. C’est au conseil des ministres de donner son approbation. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ne veut pas à ce stade donner des détails sur la direction empruntée par le gouvernement, mais s’attend à des débats sur certains points.

Une fois un consensus trouvé, ce sera au tour du bureau de l’Attorney General de préparer le texte de loi avant de l’introduire au parlement. « Je rassure la Chambre que le gouvernement respectera ses engagements et introduira le projet de loi aussitôt qu’il sera prêt », a déclaré Pravind Jugnauth.

La question « est complexe », a précisé le chef du gouvernement. La Declaration of Assets Act date de 1985 et n’a pas été amendée depuis. Depuis cette époque, le monde a changé et les possibilités de « cacher » des avoirs ont augmenté. « Nous voulons examiner tous les aspects et ne pas laisser de portes ouvertes », a avancé Pravind Jugnauth.