Affaire Roches-Noires : la poursuite doit faire connaître sa position

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Les débats autour de la motion présentée par les avocats de Navin Ramgoolam dans l’affaire Roches-Noires se poursuivent ce vendredi 9 février. En cour intermédiaire le mois dernier, les hommes de loi de l’ancien Premier ministre avaient contesté la recevabilité de trois des cinq dépositions qu’avait consigné leur client à la police en 2015.

Ils estiment que ces dépositions enfreignent les « Judges’ Rules » vu qu’elles prennent la forme d’un questionnaire. La poursuite doit faire connaître sa position ce vendredi. 

Navin Ramgoolam est poursuivi aux côtés de l’ancien patron du National Security Service Dev Jokhoo et de l’ancien responsable de la VIPSU Rampersad Sooroojebally. Les trois prévenus sont accusés d’avoir ourdi un complot pour que Rakesh Gooljaury fasse une fausse déclaration à la police après le vol perpétré dans le bungalow de Navin Ramgoolam, dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 à Roches-Noires.