Ouverture de la semaine maritime - Le PM : «Rs 40 Md pour faire du port un hub régional»

Par Vijayan Ayassamy O commentaire
Ouverture de la semaine maritime

Le Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth a énuméré les projets qui seront entrepris pour faire du port un hub régional. Cette transformation nécessitera Rs 40 milliards, a-t-il annocé, le mercredi 24 janvier, lors de son intervention à l’occasion de l’ouverture de la Semaine maritime, organisée par la Mauritius Ports Authority.

L’objectif : transformer le port en un hub régional en lui permettant d’évoluer dans un rôle d’interface traditionnel d’échanges de cargos entre terre et mer à une plateforme intégrée offrant un large éventail d’activités et de services associés. Pour atteindre ce but, Rs 40 milliards devront être injectées. C’est ce qu’a annoncé Pravind Jugnauth, Premier ministre et ministre des Finances, le mercredi 24 janvier, à l’ouverture de la Semaine maritime à l’hôtel Ravenala Attitude, à Balaclava, organisée par la Mauritius Ports Authority (MPA).

Il a énuméré les projets figurant dans le programme du développement portuaire. À commencer par l’expansion et la consolidation du terminal de conteneurs des quais. Ou encore l’acquisition de grues de chargement modernes. Il y aura aussi le dragage du chenal de navigation, la récupération de terrains, l’élaboration d’un nouveau plan directeur du port jusqu’en 2040 et un nouveau quai au Mauritius Container Terminal.

« Port-Louis s’est positionné comme l’un des quais les plus profonds dans cette partie de l’océan. Il est déjà un véritable hub de transbordement dans la région. Les principales lignes maritimes ont exprimé leur intention d’y augmenter leurs volumes de transbordement. À l’avenir, notre stratégie pour le développement portuaire sera très réfléchie et bien présentée. L’État établira une zone économique exclusive à Riche-Terre. Cela apportera un avantage supplémentaire au secteur manufacturier », a expliqué le Premier ministre.

Il a ajouté qu’un terminal satellite sera construit à Mer-Rouge, ce qui augmentera la capacité du port de 1,5 million d’équivalents vingt pieds (EVP). « Ce projet nécessitera la construction d’un brise-lames de deux kilomètres de long et d’une voie de navigation de 18 mètres de profondeur sur une superficie de 40 hectares. Il sera conçu afin de gérer les plus grands navires. Cette facilité servira aussi à contrer de mauvaises conditions climatiques, réduisant les temps d’arrêt dans le port », a précisé Pravind Jugnauth.

D’autres investissements sont prévus pour dynamiser le développement du business de croisière qui a un fort potentiel de croissance et de diversification de l’offre touristique. Le ministre des Finances s’appuie notamment sur la présence d’importants opérateurs comme, Costa Croisières, Aida et Fred Olsen. Un terminal sera construit pour accueillir 4 000 passagers. Les travaux prendront fin au dernier trimestre de l’année prochaine, alors qu’un aquarium de classe mondiale, Les Salines Ocean World, y sera lancé.

Quant à la Semaine maritime, elle vise à promouvoir Maurice comme un lieu compétitif et attrayant pour le business maritime. Elle fait étalage des dernières réalisations en termes de développement portuaires. « Nous concentrons nos ressources et nos efforts à construire le port de demain. Maurice se trouve à un tournant de son histoire au chapitre du transport, que ce soit aérien, maritime ou terrien. Des investissements sans précédent sont consacrés à l’expansion, la consolidation et la modernisation des infrastructures », a conclu Pravind Jugnauth.