Rénovation du Port-Louis Waterfront : Pad & Co. Ltd décroche un contrat de Rs 280 millions

Par Thierry Laurent O commentaire
Port-Louis Waterfront

Les travaux en vue de rénover le Port-Louis Waterfront ont débuté durant la première semaine de février. C’est la société Pad & Co. Ltd qui s’est vu confier le contrat d’un montant de Rs280 millions.

Le Port-Louis Waterfront subit son premier lifting après 20 ans d’existence. C’est la société Pad & Co. Ltd qui a décroché le contrat d’un montant de Rs 280 millions. Les premiers coups de pioche ont été donnés la semaine dernière. Il est prévu que les travaux soient achevés à la mi-octobre.

La première phase coûtera Rs 280 millions à Landscope Mauritius. La société, née de la fusion de plusieurs institutions tombant sous le ministère des Finances, décaissera cependant une enveloppe de Rs 170 millions additionnelles pour la deuxième phase du projet.

La première phase consiste à rénover les Coaster Sheds, l’esplanade du Port-Louis Waterfront et le sous-sol sud. La deuxième comprendra la rénovation de l’Astrolab et du sous-soul nord du Port-Louis Waterfront. C’est en octobre 2018 que la deuxième phase de rénovation prendra effet.

Le projet de rénovation avait été retardé par le Metro Express, car certains aspects s’étaient révélés incompatibles avec le projet de décongestion routière. Ce n’est qu’en juin 2017 que Landscope Mauritius a finalement été autorisée à aller de l’avant après que Metro Express Co. Ltd lui a fait parvenir une No objection Letter.

Outre les investissements qui seront faits par Landscope Mauritius, on s’attend aussi à ce que le secteur privé soit mis à contribution dans d’autres phases du projet.

Landscope Mauritius a en tête d’étendre le site actuel du Port-Louis Waterfront sur une dizaine d’arpents additionnels. Le développement du site du grenier, qui sert d’aire de stationnement, est en train d’être sérieusement envisagé. Ce site pourrait abriter un projet hôtelier ou d’autres espaces immobiliers. On s’attend ainsi à ce que le secteur privé injecte au moins Rs 1 milliard dans cette nouvelle phase de relooking, mais tout cela sera mis en chantier une fois les deux premières phases de rénovation achevées.