Si j'étais... Whitney Berthelot

By Thierry Léon O commentaire
Whitney Berthelot

Chanteuse de dancehall, Whitney Berthelot, 22 ans, étudie également la communication à l’université de Technologie. En mai, elle sortira un single intitulé Street Party. La vidéo de celui-ci sera prochainement en tournage.

Et si j’étais…

...plus jeune. J’aurais commencé le mannequinat plus tôt. C’est quelque chose qui m’aurait vraiment plu. Et puis, j’aurais consacré plus de temps à mes études.

...quelqu’un d’autre. Ma mère Francesska, qui a toujours été là pour mon frère et moi. C’est elle le pilier de la famille. J’admire son courage.

...la première femme Premier ministre du pays. J’aurais accordé une attention particulière aux mères célibataires, parce que j’en suis une, depuis le décès de mon mari, il y a deux ans. C’est tout sauf évident. 

...une discipline aux jeux Olympiques. L’athlétisme, parce que j’en ai fait pendant ma scolarité secondaire au collège Bon et Perpétuel Secours. J’étais une spécialiste du 100 m et du 200 m.

...un sex-symbol. Beyoncé, pour son côté sexy et son talent.

...Dieu. Je ferais en sorte que les hommes ne se bagarrent plus. J’apporterais la paix dans le monde.

...une destination. J’ai beaucoup d’amis seychellois et je suis tombée amoureuse de ce pays, même si je n’y suis jamais allée. J’aime leur mode de vie.

...la machine à remonter le temps. J’aurais voulu revivre mon accouchement et être à nouveau aux côtés de mon mari. 

...une bouteille à la mer. J’aimerais transporter un message qui réunirait deux âmes sœurs. 

...une date. Le 14 février, parce que je suis une grande romantique.

...une personnalité du pays. Jane Constance, parce c’est une fille courage, qui n’a jamais baissé les bras malgré sa cécité. Et puis, parce qu’elle est très douée pour la chanson.

...un péché mignon. Le chocolat. 

...un mot. Spéciale. On me le dit tout le temps.

...une série télévisée. Scandale, parce que la vie de l’héroïne est toujours très pimentée.

...une histoire d’amour. Celle du film The Notebook. C’est un film très émouvant. 

...le dernier repas avant mon exécution. Un bol renversé poulet/œuf/crevettes. Si je dois être exécutée, autant partir l’estomac rempli.