Politique

Altercation entre XLD et Anwar Husnoo

XLD et Anwar Husnoo

La session parlementaire spéciale de vendredi n’a pas été de tout repos pour le ministre de la Santé, Anwar Husnoo.

Il a dû essuyer les feux roulants des membres de l’opposition qui cherchaient des éclaircissements avant que ne soit voté The Human Tissue (Removal, Preservation and Transplant) Bill (No. V of 2018). « Your are stupid » a lancé le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, à l’encontre du ministre de la Santé, Anwar Husnoo. Ce qui a fait sortir ce dernier de ses gonds. Soutenu par ses collègues, ce dernier a vivement protesté contre la façon de faire de Xavier-Luc Duval qui, lui, semblait être amusé par la tournure des événements. C’est en cherchant des éclaircissements sur le don d’organes des étrangers à Maurice que les choses se sont envenimées entre le leader de l’opposition et le ministre de la Santé.

Xavier-Luc Duval avait demandé qu’un amendement soit apporté à la section 13 de la loi, afin que le don d’organes ne puisse se faire d’un Mauricien à un étranger pour éviter toute possibilité de trafic. Mais le ministre de la Santé a répliqué que ce sont les étrangers qui ne pourront donner leurs organes à Maurice.  Le calme revenu, la loi a finalement été voté avec amendements.

Ce qui ouvre la porte à diverses possibilités pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale, principalement celles qui sont contraintes à subir des sessions de dialyses. En raison des restrictions que comporte l’ancienne loi qui date de 2006, la transplantation rénale ne pouvait se faire qu’entre proches. Désormais, toute personne nécessitant un rein peut faire appel à un donneur compatible. Cela sous de nombreuses conditions et l’approbation d’un board qui sera chargé de veiller que tous les règlements soient respectés. 

Jouer Mega Millions