Politique

XLD : « Un vol et un crime contre le pouvoir d’achat de la famille mauricienne »

200518_xld.jpg

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, est revenu sur la hausse des prix des carburants en conférence de presse, samedi à Port-Louis. Il estime que cette hausse aura un impact sur le pouvoir d’achat des Mauriciens à l’avenir. 

« La hausse des prix des carburants, survenue dans le courant de la semaine, est un vol et un crime contre le pouvoir d’achat des Mauriciens et envers toute la famille mauricienne. C’est le droit de tout Mauricien d’avoir une voiture. On doit mettre toute cette situation à jour lors des prochains débats. Les Mauriciens contribuent aux alentours de Rs 12 milliards par an pour l’achat de carburants. Ce qui est équivalant à Rs 33 millions par jour. L’inflation, qui atteindra 1,5 %, aura un effet direct sur la hausse des prix des denrées à Maurice », avance Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD.

Caméras de surveillance

Le leader des Bleus a ensuite abordé le Safety Project du gouvernement, qui comprend l’installation de caméras de surveillance à travers le pays. Ce projet, selon XLD, est « choquant ». « La campagne du MSM était de lutter contre un état policier. Ces caméras seront bel et bien bénéfiques. Me eski nou pou kapav al enn reyon politik ou enn manifestasion san ki bann Jugnauth kone ? C’est un projet dangereux. Le pire reste le projet de carte d’identité biométrique », tonne Xavier-Luc Duval.

Fête nationale

Le leader de l’opposition a ensuite avancé ses calculs par rapport aux célébrations de la fête nationale. Selon lui, une somme de Rs 100 millions aurait été déboursée « d’une manière opaque et louche » pour ces célébrations. Mardi, à l’Assemblée nationale, le ministre des Arts et de la Culture a toutefois fait ressortir que les dépenses du 12-Mars ont coûté Rs 58 millions à l’État.

« Mais le ministre des Arts et de la Culture, Prithviraj Roopun, n’a abordé que les dépenses de son ministère. Qu’en est-il du montant déboursé par la MTPA, le ministère des Infrastructures publiques ou encore la police ? » demande XLD. Il souligne qu’une compagnie (NDLR : National Day Celebrations) aurait même été créée pour la gestion des célébrations.

Consommateurs de cannabis

Le débat entourant la consommation du cannabis a également été abordé. « La Private Notice Question (PNQ) sur le cannabis, à l’Assemblée nationale mardi, était très importante. Que va-t-il se passer pour les 2 500 individus condamnés pour consommation de gandia ? Je rejoins les propos du cardinal Piat et de Mgr Ernest, dans le sens que ces personnes méritent un soutien. Bann konsomater pe vinn kriminel. Il y a un lien très étroit entre la drogue et la montée de la criminalité dans le pays. Les consommateurs ne doivent plus être perçus comme des criminels. »